Malgré que les fonctionnaires disposent de revenus stables et réguliers, il se peut qu’ils se trouvent en difficulté financière. Les établissements financiers proposent alors le rachat de crédit pour les dépanner. Le rachat de crédit ou restructuration, consolidation ou encore regroupement de crédit, est la solution financière qui répond de ce fait à une situation d’endettement excessif. C’est un nouveau crédit qui consiste à regrouper tous les contrats de crédits antérieurs.

Le but de ce rachat de crédits n’est autre que la diminution du montant global des remboursements mensuels que le fonctionnaire doit à l’établissement de prêt fonctionnaire. Ce système permet donc de réduire les mensualités tout en augmentant la durée de remboursement.

Types de rachat de crédit

Dans la pratique, il existe quatre types de rachat de crédit. Le rachat locataire regroupe divers crédits à la consommation souscrits par le fonctionnaire, tandis que le rachat immobilier consolide ses crédits immobiliers ainsi que ses crédits à la consommation. Le rachat de crédit professionnel regroupe également les prêts du professionnel et sert à réduire le montant des échéances, dégageant ainsi de la trésorerie et créant une capacité d’investissement pour l’entreprise.

Le rachat de crédit par achat/vente à réméré consiste à vendre le bien immobilier pour rembourser les dettes, et de le racheter une fois que la situation financière de la personne s’améliore, via un emprunt immobilier à long terme. Théoriquement, son bien immobilier est pris en pension en attendant qu’il puisse le racheter à une date ultérieure.

Avantages et inconvénients

rachat de crédit pour les fonctionnairesLe rachat de crédit va permettre au fonctionnaire d’alléger ses dettes, de les organiser selon une nouvelle échéance, de diminuer alors le taux d’emprunt et la mensualité à honorer. Il permet également à la personne physique ou morale de disposer de trésorerie, un fonds de roulement qui va l’aider à financer des investissements et à honorer de futures commandes. Quant à son inconvénient, le paiement du crédit sera prolongé, et il ne pourra plus contracter un nouveau crédit que quand le rachat de crédit a été entièrement remboursé.