On dit qu’on est surendetté lorsqu’on est confronté à de graves crises financières. Ainsi, la nouvelle situation financière impose des limitations dans la gestion de son budget. Aussi, on arrive plus à payer les charges fixes du foyer. Alors, on cherche les moyens pour s’en sortir. Voici donc des procédures pour sortir du surendettement.

Quand est-ce qu’on est vraiment surendetté ?

On se retrouve dans une situation de surendettement lorsqu’on est plus en mesure de faire face aux obligations financières. Elles sont souvent nombreuses ces obligations. A l’exemple du loyer, des mensualités des crédits, etc. normalement, l’ensemble des remboursements d’une personne ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus. Cependant pour une raison ou une autre comme le divorce, le chômage, le décès, etc. on se confronte à la triste réalité du surendettement. Toutefois, il existe des moyens pour sortir définitivement de cette impasse.

Comment sortir du surendettement ?

régler ses dettesPour sortir du surendettement, la première chose est qu’il faut faire montre d’une bonne volonté. Ceci aidera beaucoup lors des négociations. Ensuite, on peut faire appel au rachat de crédit. Ainsi, on pourra regrouper tous ces crédits en un seul. Poursuivre en saisissant une institution financière qui prendra la responsabilité de racheter tous les crédits. On bénéficiera alors des avantages du rachat de crédit. La deuxième possibilité est la suivante. Il faudra composer un dossier de surendettement. Le but principal de ce processus est de faire gagner du temps à l’endetté.

En effet, si le dossier est accepté, on bénéficiera d’un délai d’un an. Cette période est accordée dans l’espoir qu’on puisse améliorer sa situation financière. En ce qui concerne les dossiers, il va falloir les déposer auprès de la commission responsable des surendettements. Cette procédure n’est pas sans conséquence. Lorsque le dossier est validé, l’intéressé ne peut plus obtenir de nouveaux prêts auprès d’autres institutions financières. Une fois qu’il aura rétabli cette situation, il sera de nouveau autorisé pour l’obtention des crédits ou prêts auprès des organismes.

Préalablement, la personne concernée par le surendettement doit aviser les institutions financières de sa situation. Ainsi que les autres créanciers doivent être informés. Ceci lui permettrait d’obtenir éventuellement un sursis par rapport à la limite de remboursement. On peut également solliciter une aide auprès des associations qui s’investissent dans les aides. Ces derniers peuvent servir d’intermédiaire pour trouver une solution à l’amiable.