Arbre Photinia : hauteur et entretien pour éviter qu’il ne perde ses feuilles

133
Partager :

Le photinia est un arbuste qui égaye bien le jardin de ses feuilles d’un beau vert, dont la particularité est d’avoir un superbe rouge vif en bout de rameau. Cet arbuste est idéal pour constituer une haie de séparation. Comment gérer l’entretien du photinia ? Quels conseils sont bons à connaître sur cette plante aux feuilles si particulières ? On vous dit tout sur le photinia.

Les caractéristiques du photinia

Le photinia est une plante appréciée des jardiniers pour plusieurs raisons. A taille adulte, cette plante constitue un véritable petit arbre, ou plutôt un arbuste, qui peut servir à constituer une haie dans son jardin. Le photinia est une espèce de plante assez fournie (buissonnante) et dont les feuilles descendent jusqu’au sol. Ceci fait du photinia une variété de plante prisée pour isoler des regards et du bruit.

A lire également : Construire une piscine extérieure : comment s'y prendre ?

Il est tout à fait possible de faire du photinia un petit arbre (sujet isolé), en fonction de la taille que vous effectuez sur la plante quelques années. après sa plantation. Votre photinia ressemblera alors à une boule de feuilles et égaiera le jardin avec ses belles couleurs.

Photinia vient du grec photeinos, qui signifie « brillant » ou « lumineux ». Ceci est une référence à l’aspect des feuilles du photinia : leur brillance est très appréciée par les amoureux du jardin.

A lire aussi : Comment entretenir son jardin en automne ?

Photinia : une haie bicolore agréable à voir

Avec le vert de ses feuilles, le rouge de l’extrémité des rameaux et les fleurs blanches que la plante produit, le photinia apporte de belles couleurs. C’est d’ailleurs pour ses couleurs que le photinia est souvent choisi par les jardiniers en herbe et les paysagistes pour refaire un jardin.

Cette plante à haie possède des feuilles oblongues très élégantes et brillantes. Les jeunes pousses du photinia, lorsqu’elles apparaissent, sont d’un joli rouge. En prenant de l’âge, ces feuilles deviennent vertes.

Les photinies produisent des petites fleurs blanches ou rosées au parfum assez reconnaissable et un peu âcre. Souvent, une haie de photinia est alternée avec une haie de laurier du Caucase afin de diversifier le feuillage de haie et améliorer son esthétique.

A l’automne, les feuilles passent du rouge au ton bronze puis au pourpre, pour finir sur un beau vert sombre lorsque les feuilles sont arrivées à maturité. Ceci est une caractéristique des photinia à feuilles caduques.

Une jolie floraison printanière

La floraison du photinia se fait au printemps, entre avril et mai. Les petites fleurs blanches apparaissent au bout des branches du photinia. Ces inflorescences sont de véritables grappes qui persistent quelques semaines avant de sécher et de tomber. Ces petites fleurs blanches sont une caractéristique agréable du photinia.

Bien souvent, une haie n’est constituée que de feuillage (comme avec le thuya, notamment). Les feuilles et les fleurs du photinia, avec leurs couleurs, égayent un jardin assez simplement tout en préservant votre intimité et en atténuant les sons extérieurs. Le photinia se cultive par ailleurs aussi très bien en pot.

Une fois par an, vous profitez d’une superbe floraison au parfum assez fort et persistant. Malgré sa croissance rapide et sa constitution parfaite pour faire une haie, le photinia peut tout à fait être cultivé en grand bac. Cette plante résiste bien au gel et n’a pas de besoins très spécifiques pour rester en forme, mis à part la taille, afin de gérer la hauteur du photinia.

Hauteur du photinia : idéal pour une haie à croissance rapide

Le photinia reste l’une des  variétés de plantes qui sont parfaites pour faire une haie en croissance rapide. Le photinia peut facilement atteindre les 3 mètres de haut en quelques années. Constituez très simplement une haie avec un photinia, et vous pourrez profiter de tous ses atouts.

Si vous le laissez pousser librement, le photinia monte encore plus et peut atteindre les 10 mètres de haut. Il peut être taillé de 1,50 m de hauteur à 3 mètres de hauteur pour constituer une excellente haie de séparation entre les jardins. Il faut savoir que les photinies sont une espèce qui a été hybridée par l’homme afin d’obtenir une haie qui reste bicolore en quasi-permanence.

Il existe plusieurs variétés de photinies, dont certaines sont persistantes et d’autres caduques. Il est préférable de choisir des variétés de photinia persistantes pour pouvoir profiter toute l’année de ses belles feuilles. La variété la plus connue parmi les persistantes est le photinia de Fraser (Frasers photinia ou photinia x fraseri), dont le cultivar Red Robin est issu.

En plantant un photinia Red Robin de Frasers, vous avez de fortes chances d’obtenir en quelques mois et sans effort une belle haie parsemée de rouge et de vert, en attendant ses fleurs blanches odorantes.

Entretien général du photinia : taille, sol…

Le photinia n’a pas besoin d’un entretien particulier. C’est une plante qui est très résistante, en dehors de quelques attaques de parasites. Le photinia est une plante rustique, ce qui facilite la constitution de haies. Une terre de jardin riche et drainée lui conviendra : évitez les sols calcaires et les sols trop lourds.

La taille des rameaux du photinia en été est indispensable à une bonne reprise des jeunes pousses. Si vous souhaitez garder votre photinia a un mètre de hauteur, il faudra effectuer la taille du photinia tous les ans.

Entretien photinia : comment empêcher les feuilles de tomber ?

Le photinia se décline en de nombreuses variétés. Si vous souhaitez éviter que les feuilles ne tombent, il faut avant tout choisir, au moment de votre achat chez le pépiniériste, une variété non caduque (et donc persistante) de photinia.

Il n’est pas possible d’empêcher un photinia à feuilles caduques de perdre ses feuilles en fin de cycle naturel. Seuls les photinias à feuilles persistantes sont en quelque sorte « programmés » pour garder leurs belles feuilles toute l’année. Si vous récupérez un photinia chez quelqu’un, assurez-vous que vous avez récupéré la bonne variété de photinia, au risque d’avoir des surprises à l’automne !

En revanche, si vous avez bel et bien un photinia à feuilles persistantes et que ses feuilles tombent malgré tout, c’est un signe de maladie et d’attaque extérieure. Et ce sont bien souvent les otiorhynques, des sortes de coléoptères, qui sont les vilains responsables de ce carnage sur les photinias.

Les feuilles de votre photinia commencent à tomber sans raison apparente et d’un seul coup ? Ne cherchez plus : les otiorhynques sous forme de larves sont sans doute en train de détruire le système racinaire de vos photinias. Malgré la persistance du feuillage des photinia, cette plante ne peut se défendre contre tous les insectes.

Une fois les racines du photinia attaquées, les feuilles commencent à tomber. Pas de panique, tout n’est pas perdu et vous pouvez tout de même sauver votre photinia des larves d’otiorhynques et de leurs adultes, qui eux, mangent les feuilles du photinia.

Soigner un photinia qui perd ses feuilles

Votre photinia de variété persistante perd ses feuilles ? Il peut y avoir plusieurs raisons à cela : la présence d’otiorhynques ou d’une maladie cryptogamique.

Attaques d’otiorhynques

Vous êtes à peu près sûr de la présence des otiorhynques ? Ces coléoptères de la famille des charançons produisent des larves qui s’attaquent aux racines du photinia.

Il est possible de les éliminer avec des solutions naturelles et sans danger pour les autres insectes, les autres plantes et l’homme. Voici la marche à suivre si votre photinia perd son feuillage d’un coup :

  • Traiter le photinia avec des nématodes en poudre : diluer la poudre dans de l’eau. Procurez-vous de la poudre d’heterorhabditis bacteriophora, de Steinernema carpocapsae ou de Steinernema feltiae et arrosez votre photinia avec.
  • Arroser abondamment votre photinia avec de l’eau et installer un paillis au pied de l’arbuste ou de la haie. Les larves d’otiorhynques préfèrent les sols chauds et secs et n’apprécient guère d’être dans l’humidité.

Afin de redonner un coup de pouce à votre photinia en période d’attaque, ajoutez un fertilisant naturel : il s’en sortira peut-être bien.

Les maladies cryptogamiques du photinia

Le photinia peut aussi souffrir de maladies cryptogamiques telles que l’entomosporiose. Cette attaque est due à la présence d’un champignon. Les feuilles tombent suite à l’apparition de taches qui provoquent des trous et des craquelures.

Un autre champignon (moisissure) est responsable de la chute des feuilles du photinia : l’oïdium est particulièrement mauvais sur ce type de haie. Enfin, Venturia inaequalis, un champignon tenace, est lui aussi responsable de la chute des feuilles d’un photinia, après l’apparition caractéristique de taches grises. On connaît cette attaque sous le nom de tavelure du pommier.

Pour contrer ces attaques inopinées de champignons, l’utilisation de purin d’ortie est l’une des solutions à privilégier. N’oubliez pas de respecter les dosages pour utiliser le purin d’orties (verser au pied de l’arbuste). Les feuilles abîmées sont à enlever avant le traitement de la plante, et à brûler.

On recommande souvent la bouillie bordelaise (sulfate de cuivre), mais en réalité elle est à proscrire, car elle contient du cuivre, qui est nocif pour l’écosystème. Le cuivre pollue les nappes phréatiques, tue les vers, est reste nocif pour nous autres humains (soucis de fertilité, et problèmes potentiels au foie et aux poumons suite à l’inhalation). 

Partager :