Comment bien choisir ses chaussures de sécurité ?

1553
Partager :

Lorsqu’on va sur un chantier pour des travaux, il est important d’avoir des chaussures de sécurité. En effet, les chantiers sont des zones potentiellement à risques et un accident peut rapidement survenir si l’on n’est convenablement protégé. Mais selon la nature de votre activité, il y a une chaussure de sécurité adaptée et mal choisir ne vous épargne pas quelques désagréments.

Dans cet article nous vous proposons quelques informations essentielles pour bien choisir votre chaussure de sécurité.  

A découvrir également : Changement de serrures, faut-il faire appel à un professionnel ?

Choisir chaussure de sécurité

Sur un chantier, des objets potentiellement nuisibles peuvent trainer un peu partout. En fonction de la nature des travaux, les risques de faux mouvement, de dérapage, d’écrasement, de perforation de la voute plantaire ou de lacération sont bien réels et relativement importants d’un chantier à l’autre. Les blessures aux pieds représentent en effet 7 % des accidents de travail. Protéger vos pieds n’est donc pas un luxe mais une nécessité absolue, quand vous vous retrouvez sur un chantier.

Mieux, les équipements de protection individuelle dont la chaussure de sécurité répondent à un cadre légal précis, et la responsabilité incombe à l’employeur. A l’occasion d’une inspection du travail par exemple, le défaut de l’application rigoureuse de cette réglementation pourrait vous attirer d’énormes ennuis. Mais a-t-on réellement besoin d’une pression légale et réglementaire pour veiller à sa propre intégrité physique ?

A lire aussi : Comment choisir ses produits d'étanchéité pour toiture ?

Quels sont les risques ?

S’il est bien de porter des chaussures de sécurité, c’est encore mieux de porter des chaussures réellement adaptées aux risques potentiels. Vous devez choisir selon la nature de vos opérations et les risques liés. Êtes-vous habituellement dans un milieu où des objets coupants tels des pointes traînent à même le sol ? Vous devriez penser à des chaussures de sécurité anti-perforation. De même, les chaussures de sécurité à semelles antidérapantes sont particulièrement recommandées en cas de risque de glissage, qu’il s’agisse d’un sol carrelé ou d’un sol en acier.

Par ailleurs, des normes strictes existent pour le choix de chaussures de sécurité, selon les caractéristiques de rigueur. Ainsi si vous travaillez en intérieur et dans un milieu sec, des chaussures de sécurité de modèle S1 devrait parfaitement convenir. Légères et basses, avec semelles intérieures antidérapantes, elle devrait vous assurer un bon confort tout en vous protégeant des risques d’accident.  

Les chaussures de sécurité de modèle S2 sont plus étanches. Elles permettent de travailler à l’extérieur et sont souvent utilisées par des personnes opérant dans la menuiserie, la maintenance ou l’agencement.

Pour ce qui est des chaussures S3, elles conviendraient plutôt pour des terrains difficiles ou en mauvais état, notamment les terrains boueux, accidentés, etc. Pour être à l’abri de l’humidité, il est recommandé d’opter pour des modèles montant, à défaut de préférer simplement des bottes, surtout pour des travaux dans les bois et espaces verts.

L’ergonomie de vos chaussures de sécurité est donc censée correspondre à votre milieu de travail ainsi qu’au facteur risque lié étroitement à vos opérations. Essayez en outre plusieurs modèles pour trouver les chaussures qui vous sont confortables. C’est un aspect à ne pas négliger.

Les critères de choix à prendre en compte

Lorsqu’il s’agit de choisir les bonnes chaussures de sécurité, vous devez tenir compte de la protection offerte par les chaussures et de votre confort tout au long de la journée.

Vous devez tenir compte du matériau utilisé pour la fabrication des chaussures. Les matériaux couramment utilisés sont le cuir, le textile et le composite. Le cuir offre une bonne résistance aux chocs et une durabilité accrue, tandis que le textile peut être plus léger et respirant. Les chaussures avec des parties en composite sont souvent plus légères que celles avec des parties en acier mais peuvent offrir un niveau de protection similaire.

Il faut vérifier si les chaussures répondent aux normes européennes EN ISO 20345:2011 ou EN ISO 20347:2012 selon leur usage spécifique. Ces normes garantissent que les chaussures respectent certains standards minimaux tels que la résistance aux chocs (embout), l’absorption d’énergie dans le talon ou encore l’adhérence sur différentes surfaces.

Un autre critère important à considérer est l’amorti intégré dans les semelles intermédiaires ainsi que l’absorption des chocs au niveau du talon. Une semelle intermédiaire bien conçue permettra d’améliorer votre confort pendant toute la journée tout en réduisant potentiellement les douleurs musculaires.

Vous devez tenir compte de la semelle extérieure des chaussures. Une semelle antidérapante vous offrira une meilleure adhérence sur différents types de surfaces, réduisant ainsi le risque de glissade et d’accident.

Au-delà de ces critères techniques, n’oubliez pas que chaque pied est unique et que le confort personnel joue un rôle majeur dans votre choix final. Prenez donc le temps d’essayer différentes marques et modèles afin de trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Les normes de sécurité à connaître

Les normes de sécurité liées aux chaussures de sécurité sont nombreuses et pensez à bien les connaître pour faire un choix éclairé. Parmi les plus courantes, on retrouve la norme EN ISO 20345. Cette norme définit les exigences minimales pour les chaussures de sécurité destinées à protéger le pied contre différents risques tels que l’écrasement, la perforation ou encore l’abrasion.

Une autre norme importante est la norme EN ISO 20347, qui concerne quant à elle les chaussures de travail non sécurisées. Bien qu’elles ne soient pas dotées d’une protection spécifique, ces chaussures doivent néanmoins répondre à certains critères en termes de confort, d’antidérapance et d’absorption des chocs.

Pour ceux travaillant dans des environnements où ils sont exposés à des substances chimiques dangereuses, pensez à bien vous référer à la norme EN ISO 20346. Celle-ci stipule que ces chaussures doivent être résistantes aux produits chimiques et offrir une protection adéquate contre leur pénétration.

Si vous exercez une activité nécessitant une isolation électrique comme dans le cas du travail sur circuits électriques ou près des installations haute tension, vous devez porter des chaussures conformément à la norme EN 50321.

Il est donc primordial d’être bien informé sur ces différentes normes afin que votre choix corresponde parfaitement aux exigences spécifiques liées à votre profession. N’hésitez pas aussi à consulter un professionnel compétent qui saura vous guider dans votre recherche.

Partager :