Humidité dans votre maison : quelles conséquences sur votre santé ?

100
Partager :

La présence d’humidité dans une maison est un facteur majeur de développement de maladies en tout genre. Une mauvaise ventilation, une exposition insuffisante à la lumière du jour ou encore un problème de tuyauterie peut être à l’origine de la formation de moisissures. Il peut en découler alors des pathologies respiratoires, cutanées et d’autres effets dangereux sur la santé des occupants. Heureusement, il existe des solutions pour traiter ces problèmes et retrouver un milieu sain dans votre maison. Quels sont les dangers liés à l’humidité dans les pièces de vie et comment y remédier ?

Problèmes respiratoires et allergies : le lien avec l’humidité

Les répercussions de l’humidité sont considérables, que ce soit sur l’état de votre maison ou de votre santé. C’est pourquoi dès les premiers signes, il est conseillé de faire appel à des experts en hygiène de l’air. Une entreprise de traitement de l’humidité peut vous accompagner dans les traitements préventifs ou curatifs. Notez qu’un logement insalubre engendre des acariens, des champignons et des moisissures sur vos murs, votre plafond ou vos sols. En plus d’endommager vos constructions, ces éléments génèrent aussi des troubles de la respiration.

Lire également : Quelles solutions pour naturelles pour filtrer l’eau du robinet ?

En effet, lorsque l’air intérieur est humide, il provoque l’irritation de la gorge, des yeux ou du nez. Autrement dit, les risques de développer des réactions allergiques sont plus élevés et s’accentuent surtout pendant la nuit. Les adultes comme les enfants deviennent alors plus sensibles aux infections du système respiratoire. Selon certaines études, les temps humides et les chambres pas assez aérées font partie des causes principales des crises d’asthme, de la rhinite ou encore des épisodes répétés de bronchite, particulièrement chez les enfants en bas âge.

humidité maison conséquences santé

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un architecte ?

Propriétaire ayant fait appel à une entreprise de traitement de l’humidité en Alsace pour constater les dégâts causés par les moisissures sur les murs.

L’impact de l’humidité sur les maladies de la peau

L’humidité n’occasionne pas uniquement l’obstruction des voies respiratoires. Une concentration importante de vapeur d’eau peut également générer des réactions cutanées. Il s’agit, entre autres, de :

  • l’urticaire cholinergique, qui se manifeste par des éruptions cutanées liées à la transpiration,
  • le prurit aquagénique, qui est caractériséepar des démangeaisons à la surface de l’épiderme,
  • l’urticaire aquagénique, où la personne affectée présente des réactions qui apparaissent au contact de l’eau.

Pour régler vos complications de la peau, vous devez aussi envisager une consultation chez le dermatologue.

L’humidité et le développement de maladies chroniques

On observe un taux d’humidité plus éminent dans les zones où la vapeur d’eau est plus susceptible de se former, notamment, la salle de bain, la cuisine, le garage, mais aussi sur le linge (serviettes, draps, tapis et moquettes…). Cette présence se manifeste par des taches noires, blanches ou vertes et par une odeur de terre. Il en découle une prolifération de spores microscopiques que les occupants de la maison inhalent chaque jour.

Ces conditions entrainent des pathologies chroniques, dont la toux modérée ou sévère. Il peut aussi en résulter du stress, qui au fil du temps, devient une gêne conséquente pour le bien-être quotidien, car cela provoque de la fatigue mentale, des maux de tête, des difficultés à se concentrer, etc. L’humidité suscite aussi des douleurs articulaires surtout chez les adultes et les sujets âgés, notamment l’arthrose ou l’arthrite. Par ailleurs, les moisissures peuvent créer des aflatoxines, qui sont sources de certains cancers, dont celui du foie ou des poumons.

Comment lutter efficacement contre l’humidité pour préserver votre santé ?

Pour vivre dans un environnement sain, vous pouvez envisager les solutions suivantes :

  • amélioration du système de ventilation : il est question d’installer des équipements plus performants, du type VMC.
  • assèchement des façades : il s’agit d’injecter un produit hydrofuge dans vos murs pour traiter les remontées capillaires. Vous pouvez aussi installer des drains ou un IPÉ ou IPG (Inverseur de Polarité Électromagnétique ou Géomagnétique) pour pallier l’excès d’eau.
  • traitement des infiltrations du toit : cela se traduit par l’application d’une solution hydrofuge pour boucher les parties poreuses au niveau des matériaux de couverture.

Il est aussi possible de prendre des précautions à titre préventif, notamment : l’aération régulière des locaux après usage d’eau (lessivage du sol, séchage des vêtements…), la réduction de l’évaporation d’eau grâce à une hotte aspirante ou encore le nettoyage des murs au détergeant domestique ou au javel dilué.

On parle d’humidité nocive dans une maison, lorsque le taux dépasse les 65 % et qu’on assiste à l’apparition de taches, salpêtres, champignons, odeur de moisi… Dans ce cas, vous devez réagir au plus vite, en faisant intervenir une entreprise experte en traitement définitif de l’humidité afin de ne pas voir votre santé se dégrader petit à petit.

Partager :