Le papier peint : un revêtement qui demeure original

Pour décorer son intérieur, la question du type de revêtement est source de nombreuses inquiétudes. Le papier peint et la peinture sont généralement les deux options choisies. Chacune d’elles permet de faire le revêtement d’un mur, du sol, ou encore d’un escalier. Mais pour décorer son intérieur et être tendance, il est important de savoir si la solution choisie est au goût du jour ou pas. Pour ce qui est de la peinture, la question ne se pose pas trop, mais pour le papier peint, de nombreuses inquiétudes demeurent.

Pourquoi le papier peint soulève des inquiétudes

Il y a plusieurs années, le papier peint a fait une entrée remarquable dans l’univers de la décoration d’intérieur. Les nombreux avantages dont il disposait en avaient fait une solution déco incontournable. Il a ainsi été utilisé dans pratiquement tous les ménages et dans plusieurs pièces de la maison. Malheureusement, il y a relativement peu, ce revêtement a traversé une crise et est devenu démodé. Les ménages dont le logement en était parsemé se sont alors empressés de l’enlever, tandis que les ventes baissaient et que la demande se faisait inexistante.

Cette récente crise demeure vivace dans certains esprits, et pour d’autres, ce type de revêtement est trop vieux pour être encore tendance. Ainsi, l’évocation du papier peint soulève désormais des questions.

Un revêtement multi-facettes

La crise traversée par le papier peint, il y a peu, semble désormais se dissiper, car on remarque sur le marché l’apparition de nouveaux modèles de papier peint. On retrouve ainsi des papiers peints à formes géométriques qui servent surtout à décorer une salle de bain ou un sol, et des papiers inspirés de la nature qui est utilisée à différents endroits. Ces papiers peints peuvent représenter une forêt, un paysage, un écosystème, des végétaux, ou des animaux.

Ils permettent ainsi de créer l’illusion dans un logement et d’intégrer une autre partie du monde dans un intérieur trop morne. Certains papiers peints trompe-l’œil créent des illusions et donnent de la personnalité et de l’originalité à un logement. On retrouve ainsi de nos jours de plus en plus d’intérieurs avec des papiers peints sur des pans de mur, des escaliers, une porte, ou un mur entier. Par ailleurs, le papier peint fait partie des tendances modes de cette année et risque de rencontrer une popularité plus grande.

Dans l’univers de la décoration d’intérieur, le papier peint semble résister à tout et est actuellement l’un des revêtements les plus tendance pour une déco murale originale.

Jardinage en automne, que faut-il planter ?

L‘automne est là. Fini les vacances. Si vous souhaitez avoir au printemps un jardin avec de beaux fruits, légumes, ou plantes à fleurs, vous devez commencer par planter dès maintenant. Eh oui ! Le résultat peut être très tôt visible. Vous ne savez pas trop par quoi commencer. Nous vous donnons quelques conseils pour faire de votre jardinage en automne une réussite.

Une sélection de fruits à planter pour votre jardinage en automne

L’automne est une période plutôt clémente, pas de moment de grandes chaleurs avec un peu de soleil. La nature est également très belle à cette période de l’année et c’est le moment propice pour planter quelques arbres fruitiers. Pommier, poirier ou prunier, c’est la saison idéale. L’exercice demande néanmoins quelques efforts. Le trou devant les accueillir doit faire quatre fois la taille de la motte de l’arbuste. Il est aussi recommandé, en vue d’aider les racines à vite croitre, d’utiliser un mix composé de terreau et d’engrais activateur de croissance ajouté à la terre extraite du trou. Il est très important de suffisamment arroser ces plants au moment de la plantation, au moins 10 litres d’eau par arbuste. Rendez-vous dans quelques années pour vos premiers poiriers ou pommes. Soyez patients.

La période est aussi propice pour planter des fraisiers. Ceux-ci préfèrent un climat ensoleillé avec un peu de chaleur. Vous ne devez surtout pas enterrer le collet. Il est important d’arroser abondamment au moment de la plantation. Les premiers fruits apparaitront déjà dans un délai d’un mois.

Faites le plein de légumes dès l’automne

Vous adorez les légumes ? L’automne est votre saison. Vous pouvez planter : de l’oignon, de l’échalote, des épinards, des choux, des navets, des petits pois…

Les légumes demandent peu d’entretien donc vous n’aurez pas grand effort à fournir.

Les fleurs

Au printemps, vous aurez un très beau jardin coloré, avec un doux parfum et de belles fleurs si vous commencez par planter dès l’automne. Vous disposez d’un large choix en termes de fleurs. Il est conseillé de planter les fleurs en fonction de leur couleur et de leur taille, les plus petites devant les moyennes et ces dernières devant les grandes.

Les bulbes doivent être plantés dans une profondeur d’environ 2,5 fois la hauteur du bulbe. On y rajoute du terreau à bulbe, on recouvre de terre et on tasse en marchant dessus. N’oubliez pas d’arroser. Les plantes de terre de bruyère (camélia, hortensia, azalée, magnolia) doivent être plantées sur un terrain acide et à l’ombre de la lumière.

Les arbustes

Pour les arbustes à planter à l’automne, nous recommandons : l’érable du Japon, le Callicarpa, le Cotinus

Faire du jardinage en automne peut être passionnant si vous savez quoi planter.

Quel est le meilleur matériau pour une maison individuelle ?

Construire sa maison individuelle est un véritable bonheur que l’on planifie pendant de nombreuses années. Mais lorsque vient le moment de commencer les travaux, il faut choisir le matériau à utiliser. Il en existe un grand nombre sur le marché. On retrouve ainsi le bois, le parpaing, la brique, le métal, le béton cellulaire, etc. Faire un choix entre ces différents matériaux s’avère difficile. Il faut alors tenir compte de ses besoins et des avantages de chaque matériau afin de choisir lequel est le meilleur pour une maison individuelle.

Le bois pour une maison individuelle: avantages et inconvénients

Les constructions en bois sont très rares, mais elles connaissent un succès grandissant depuis peu. Elles ont l’avantage d’être renouvelables lorsque le bois provient de forêts durablement gérées. Elles sont aussi recyclables et résistent bien au feu et au vent. Leur mise en place est rapide et on peut s’autoriser plusieurs formes, car elles offrent beaucoup de souplesse. Ce sont des constructions solides dotées d’une bonne isolation. Cependant, leur inertie est faible et il leur faut donc une isolation supplémentaire. Cependant, elles ne résistent pas à l’humidité ou aux termites et leur coût peut être élevé.

Les avantages et inconvénients du parpaing

Le parpaing est le matériau le plus utilisé pour la construction de maison individuelle. Le coût de la mise en œuvre est faible et le matériau est recyclable. Il offre une bonne résistance au feu, au gel, aux effractions, et au vent. Le bloc béton offre une bonne inertie thermique, mais une mauvaise isolation, aussi bien thermique que phonique, qu’il faut renforcer. De plus, il est non renouvelable et résiste mal à l’humidité.

La brique : points forts et points faibles

La brique connait aussi un grand succès depuis quelque temps. En fonction du type de brique utilisé, l’isolation peut être plus ou moins bonne et l’inertie est très bonne. On n’aura donc pas forcément besoin de renforcer l’isolation. Ce matériau résiste bien au vent, au feu, et à l’humidité et est aussi bien recyclable que renouvelable. Mais le prix de ce matériau est plus élevé que celui du parpaing et il faut parfois un spécialiste pour avoir une bonne construction.

Le métal : ses avantages et ses inconvénients

Les matériaux métalliques offrent de grandes possibilités de créations de formes et sont très solides. Leur mise en place et leur utilisation s’avèrent relativement faciles et le temps utilisé n’est généralement pas très long. Malheureusement, ils peuvent limiter la portée des réseaux wifi et téléphonique. Il faut aussi renforcer leur isolation et ils ne résistent pas très bien au feu.

Le béton cellulaire : forces et faiblesses

Le béton cellulaire résiste bien au feu et au feu, mais pas assez à l’humidité. Son coût est un peu plus élevé que celui des autres matériaux, mais il offre une très bonne isolation thermique bien que l’isolation phonique laisse à désirer. Il est léger, facile à mettre en place et recyclable, mais non renouvelable. Il agit négativement sur les réseaux sans fil.

Le choix du matériau pour une maison individuelle dépend du budget et des besoins de chaque personne. Mais dans tous les cas, il faut considérer les avantages et les inconvénients de chacun.

Le papier peint : toujours tendance ou dépassé ?

Il avait disparu. Mis au placard par les décorateurs, le papier peint avait perdu ses lettres de noblesse laissant place à la peinture. Jugé “has been”, il a été rangé aux oubliettes. Mais, depuis quelques années il revient. Il est redevenu très tendance. La raison, tout a été modifié : couleurs, motifs, matières. Il est donc devenu plus moderne, plus adapté au temps. Même son usage a évolué. Il est désormais utilisé pour recouvrir les portes de placard, les contremarches des escaliers, le fond d’une bibliothèque.

Quel papier peint pour quelles pièces ?

Même s’il est très utilisé pour la protection des murs, son aspect décoratif d’intérieur n’est pas à négliger. En effet, le papier peint permet d’exprimer ses émotions à travers la décoration d’une pièce. Vous pouvez ainsi choisir de rendre une pièce plus vivante ou plus sobre, selon vos envies. Les fabricants proposent une offre diverse et fournie. De quoi décorer vos différentes pièces selon vos envies, votre ressenti, votre style. Toutes les pièces n’étant pas destinées à un usage commun, les matières du papier peint doivent être choisies soigneusement.

Le taux d’humidité de la pièce

Pour les pièces à fort taux d’humidité comme la salle de bain ou la cuisine, il est convenable d’utiliser du papier peint en vinyle ou du papier peint intissé ou tout autre papier imperméable. Ces différentes matières citées sont imperméables.

La fréquentation de la pièce

Pour les pièces à fréquentation régulière (escaliers, entrée, couloirs), il serait préférable d’utiliser un papier peint assez épais pour résister aux multiples frottements. Ainsi, un papier peint traditionnel ne ferait pas l’affaire.

Par ailleurs, pour une pièce comme la cuisine ou la chambre des enfants, il est conseillé de choisir un papier peint lavable.

L’état du mur

Lorsque le support à recouvrir à des imperfections, il est recommandé de choisir un papier épais du type vinyle expansé ou intissé. Ils seront parfaits pour cacher les différentes imperfections de votre mur pour un résultat assez surprenant.

 Les différents types de papier peint

  • Le papier peint traditionnel

Il est le plus connu et le plus utilisé. Il est composé de feuilles de papier. Il a l’avantage d’être facile à poser et d’être le moins cher du marché. Néanmoins, il est fragile, ne peut être nettoyé et ne supporte pas l’humidité.

  • Le papier peint vinyle

Il est composé de feuilles de papier qui sont recouvertes d’une couche plastique. Il est donc imperméable et est très facile à nettoyer.

  • Le papier peint intissé

Il est très facile à poser. Il a la réputation d’être résistant. Il existe même des modèles en version “prêt à peindre“.

  • Le papier peint expansé

Il est très épais donc très résistant. Il contient du PVC. Il est parfait pour camoufler les murs endommagés.

Vous savez à présent à quel point le papier peint est redevenu incontournable. Qu’attendez-vous ?!

5 choses incroyables que le marc de café peut faire dans un jardin

Chaque jour, on jette un grand nombre de choses, car on les considère comme des déchets. Heureusement, depuis quelque temps, la récupération se démocratise et plus question de tout jeter. Le marc de café fait partie des choses dont on peut se servir dans la cuisine, la maison, ou le jardin. Voici 5 choses incroyables que le marc de café peut faire dans un jardin.

Le marc de café pour fertiliser la terre

Le marc de café est une substance riche en potassium, en azote, et en phosphore, trois nutriments dont les plantes raffolent. Ainsi, le simple fait de les mettre à la racine des plantes permet de fertiliser le sol et de nourrir les plantes plus efficacement. Par ailleurs, cela attire les vers ; vos plantes vont adorer.

Interdire l’accès de votre jardin aux chats

Les chats sont des animaux de compagnie qu’on adore, mais franchement qu’ils entrent dans le jardin, c’est le carnage assuré. Ils piétinent plantes et fleurs, et font leurs besoins partout, ce qui n’est pas très gentil. Pour interdire l’accès du jardin à ces animaux, on met du marc de café souvent ; cela les fera fuir. Il en est de même pour les fourmis qui peuvent faire des dégâts dans un jardin.

Changer la couleur de vos fleurs

Le marc de café contient beaucoup d’acidité, et cette propriété lui permet de changer la couleur de certaines fleurs ; les hortensias par exemple. En versant du marc de café à la base de vos hortensias, les fleurs changeront de couleurs et deviendront bleues.

Rendre le compost plus efficace

Si vous versez du marc de café sur du compost, vous aiderez ce dernier à exercer plus rapidement son action. Ainsi, pour faire du compost, vous pouvez mettre du marc de café sur vos déchets ménagers et ajouter les autres ingrédients et le tour est joué. Si vous avez du compost déjà prêt, vous n’avez qu’à le mélanger avec le marc de café. De plus, le marc de café permettra une décomposition plus rapide des déchets ménagers.

Faire fuir les escargots

Versez du marc de café dans votre jardin et vous verrez que les escargots ne viendront plus rendre visite à vos plantes. En effet, le marc de café les empêche de glisser normalement et donc elles l’évitent. Cela est également valable pour les limaces.

Le marc de café est utile pour de nombreuses utilisations dans un jardin. Alors après avoir dégusté votre tasse de café fumant, n’oubliez pas de prendre soin de votre jardin.

Comment entretenir son jardin en automne ?

L’automne est la saison au cours de laquelle votre jardin a besoin de grands travaux. Le jardin, un espace parsemé de belles plantations et fleurs, est sans doute un espace incontournable d’une maison. Cependant, en automne il vous donne de soucis, car il est envahi de feuilles mortes avec les plantes qui perdent leur vivacité. Il faut donc absolument s’en occuper ! Ainsi, entre la taille, l’entretien, le nettoyage et la plantation, vous ne savez plus où en donner la tête ni comment vous y prendre. Découvrez ici quelques conseils afin de bien entretenir votre jardin en automne.

Tondre la pelouse

En automne, c’est le moment idéal pour entretenir votre pelouse si vous la voulez bien verte. Durant cette période, les herbes ne cesseront de pousser jusqu’à la première gelée de neige. Ainsi, tondre votre pelouse régulièrement est la première des choses à faire pendant toute cette saison pour l’entretien de votre jardin. Il s’agira aussi de tailler votre pelouse avec un coupe-bordure afin de retracer les bordures et peut-être faire aussi quelques aménagements. N’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel pour bénéficier d’un travail soigné si vous en avez les moyens.

Protéger les arbustes et les plantes contre le gel

L’automne est la période qui permet de préparer votre jardin à affronter les intempéries de l’hiver. Il urge donc de bien protéger vos plantes les plus fragiles contre le gel. Cette protection se fait selon la fragilité des plantes et leurs particularités. Vous pouvez par exemple ranger les plantes fragiles en pots et jardinières sous serre puis recouvrir les arbustes en pleine terre d’un voile d’hivernage. Vous disposez également d’autres moyens pour protéger vos plantes et arbustes comme :

  • Un paillage avec des aiguilles de sapin ;
  • Des feuilles mortes ;
  • Un autre résidu végétal compact.

Par ailleurs, il est conseillé de faire appel à un jardinier ou à un architecte paysagiste pour un travail efficace, stratégique et pour vous prodiguer des conseils aussi.

Nettoyer les outils de travail, planter des fleurs d’automne et bulbes de printemps

Il est important de nettoyer vos outils de jardinage avant de ranger afin de les désinfecter de toute infection des plantes, des rosiers et arbustes se transmettant par contact. Veillez à bien affûter vos outils de taille afin d’éviter les coupures sur vos arbres et arbustes.

Par ailleurs, la saison d’automne est celle où vous devez renouveler votre floraison en plantant de nouvelles fleurs d’automne comme les pensées, les violets, les giroflées et bien d’autres. Vous devez également anticiper sur la floraison printanière en associant plusieurs bulbes de printemps comme les tulipes et les narcisses. Par contre, si vous décidez de planter des vivaces dans votre jardin, il faudra absolument les séparer des autres fleurs. N’hésitez donc pas à tout mettre en œuvre pour redonner des couleurs à votre jardin.

Ramasser les feuilles mortes et organiser l’arrivée des insectes

Cette technique utilisée par les spécialistes est appelée le souffleur broyeur. Les travaux liés à cette technique sont généralement très longs et fastidieux. Cependant, à l’aide de machines adéquates, les spécialistes ont l’expérience pour gagner du temps et permettre au gazon juste en dessous de respirer à nouveau. Il y a aussi les griffes qui permettront d’aérer la terre et ainsi la rendre plus fertile. N’oubliez pas de composter les feuilles mortes ou les utiliser en paillage pour les jeunes plantations. Cela permet d’économiser de l’engrais pour l’année prochaine.

Par ailleurs, pour organiser l’accueil des insectes, installez les mangeoires que vous remplirez quand il fera froid, nettoyez les nichoirs, des tas de bois pour les hérissons et placez des hôtels à insectes. L’idéal est de placer votre nichoir à 2 m du sol à l’abri des courants d’air et des intempéries.

L’entretien d’un jardin est un travail très complexe demandant beaucoup d’énergie et du temps. On recommande donc d’engager des professionnels pour prendre soin de votre jardin surtout en automne.

Propriétaire, comment mettre en valeur votre logement ?

Vous avez du mal à vendre votre maison ? Ou vous souhaitez juste la vendre plus rapidement ? Il est primordial que celle-ci présente certains aspects susceptibles de la mettre en valeur et de rehausser son standing. Cela passe bien par quelques étapes.

Donner de la valeur à votre logement : appliquer le home staging

Mettre en valeur une propriété est un passage obligé que de nombreux propriétaires et agents immobiliers omettent bien souvent de prendre en compte. En effet, un potentiel acheteur depuis l’entrée se fait une idée de votre maison dès les premières minutes. Et la maxime populaire dit qu’il est bien souvent difficile de rattraper une première bonne impression ratée. Intervient alors le home staging. Venu tout droit des États-Unis, le home staging est une stratégie de mise en valeur de votre logement. L’objectif visé est que votre bien plaise naturellement et qu’il soit vendu à son juste prix.

La méthode home staging se décline en quatre étapes : le désencombrement, la dépersonnalisation, la réparation et l’harmonisation.

Le désencombrement

À cette étape, votre appartement doit avoir l’air dégagé. L’acheteur doit y ressentir l’espace, pouvoir s’y projeter et s’imaginer faire tel ou tel d’un espace. Vous pouvez par exemple jouer sur la disposition des meubles ou avoir un aménagement plus discret pour que votre demeure n’ait pas l’air condensée. Le futur propriétaire doit avoir en tête une idée des volumes de chaque pièce. Il est très important de ranger votre cuisine, votre placard, en un mot votre logement. L’acquéreur doit remarquer qu’il existe suffisamment de rangements.

La dépersonnalisation

Vous avez certainement vécu des années mémorables dans votre maison. Celle-ci porte donc votre marque, votre personnalité, vos passions que vous exprimez à travers votre décoration intérieure. Seulement les goûts étant subjectifs, il est important que le futur acheteur ne ressente pas votre ombre planée dans la maison. Décorez alors votre intérieur de manière totalement sobre et neutre. Il est donc important de ranger vos photos privées ou toute autre décoration trop personnelle.

Le potentiel acheteur de votre bien immobilier doit pouvoir se projeter et s’imaginer dans sa nouvelle maison. Il doit être en train de se l’approprier.

La réparation

Vous devez veiller à ce que votre demeure soit en bon état. L’acheteur doit ressentir qu’elle est bien entretenue. Les petits travaux qui ne nécessitent pas un grand budget doivent être exécutés avant toute visite d’achat. Un interrupteur qui ne fonctionne pas, un escalier vieillot à remplacer ou à rénover, une ampoule grillée, un robinet qui coule, voilà autant de petits défauts qui peuvent être vite résolus.

L’harmonisation

Cette étape consiste à faire ressortir les points forts de votre habitation. Vous pouvez choisir de miser sur une décoration particulière d’une pièce afin que celle-ci marque l’acheteur.

Le home staging ne concerne pas que l’intérieur de votre maison, l’extérieur est tout aussi concerné. Débarrasser votre cour ou votre jardin des mauvaises herbes, tondre soigneusement votre pelouse ou couper les arbustes sont des plus qui peuvent vous faire gagner des points. Chaque détail compte.

Avec le home staging, il a été constaté une réduction du délai de vente de 3 à 5 fois et une amélioration du pourcentage de négociation.

Vendre son logement au meilleur prix et rapidement : quelques astuces

Quelques astuces peuvent compléter le home staging afin de rendre votre logement plus attractif. Louer les services d’un photographe spécialiste de l’immobilier pour quelques photos. Cela permettra aux futurs acheteurs de voir votre appartement sous son meilleur profil.

Vous pouvez aussi engager un home stager. La tâche du home stager diffère de celui d’une décoratrice ou d’un architecte d’intérieur. Le home stager va essayer de redonner un nouvel aspect à votre maison avec les accessoires existants. Pas besoin d’acheter de nouveaux meubles. Aussi, quelques coups de peinture suffisent pour totalement transformer une pièce.

Comment réussir vos travaux de rénovation ?

Les travaux de rénovation de votre maison ont plusieurs causes et ont pour but ultime d’améliorer votre confort au quotidien. Cependant, cela peut rapidement devenir un cauchemar si vous ne savez pas comment vous y prendre. Voici quelques conseils pratiques que vous pouvez mettre en œuvre pour faciliter et surtout réussir vos travaux de rénovation.

Déterminez avec précision vos besoins et surtout votre budget

Pour réussir vos travaux de rénovation, l’étape ultime et la plus importante est la définition de vos besoins. En effet, il ne sert à rien de vouloir entreprendre des travaux sans vraiment savoir ce que vous prévoyez comme résultat. Pour cela, il est nécessaire d’établir une liste des différents changements que vous voulez et des travaux nécessaires. Cette étape conditionne la suite du processus. C’est pour cela qu’il est important pour vous de prendre tout votre temps pour y réfléchir.

De même, il est primordial de fixer le budget que vous souhaitez allouer pour la rénovation. C’est en fonction de celui-ci que vous saurez quels types de travaux vous pourrez réellement effectuer pour votre projet. Cela vous permettra également de vous focaliser sur ce qui est nécessaire pour votre maison.

Trouver l’artisan adapté selon la nature des travaux envisagés

Réussir vos travaux de rénovation passe par la recherche du professionnel expérimenté dans ce domaine. Cette phase est importante, car vous aurez besoin de devis pour avoir une idée plus précise de votre budget. Pour ce faire, il est conseillé de consulter différents professionnels afin d’avoir plusieurs devis et faire des comparaisons. Vous pourrez ainsi par la suite trouver l’artisan qui répond le mieux à vos attentes.

Pour vous y aider, il existe de nombreux sites qui proposent une sélection d’artisans. Cela vous permet d’être rassuré par rapport à la réputation de celui à qui vous confiez vos travaux de rénovation. De même, vous pouvez choisir de faire appel à un architecte qui se chargera de trouver les entreprises et les artisans sérieux.

N’hésitez pas à suivre l’avancée de vos travaux de rénovation

Confier l’exécution des travaux de rénovation à un artisan ne vous dispense pas de suivre le travail que ce dernier effectue. Vous devrez absolument vous rendre sur le chantier afin de veiller à ce que tout se passe bien. S’il est vrai que le recours à un architecte peut vous décharger de cette mission de surveillance, il ne faut pas oublier que cela peut engendrer des coûts supplémentaires. De plus, on n’est jamais servi que par soi-même, raison pour laquelle il vous appartiendra de le faire.

Essayez chaque jour si c’est possible de passer voir ce qui se passe sur le chantier et l’évolution de celui-ci. Vous pouvez même filmer et prendre des photos pour garder un historique et éventuellement détecter rapidement des problèmes qui pourraient apparaître par la suite.

Ne réglez pas toute la facture avant la fin des travaux

Les travaux de rénovation sont très importants pour votre maison. Pour cela, ils doivent être réalisés avec tout le sérieux nécessaire. Vous devez garder en tête que l’argent reste votre seul moyen de pression auprès des entreprises. De ce fait, si vous réglez l’entièreté de la facture avant la fin des travaux, vous courez le risque de voir votre investissement partir en fumée. Restez donc vigilant face aux nombreuses excuses que ces derniers peuvent avancer. Il peut s’agir de :

  • Achat de matériaux et préparation en atelier de certains travaux ;
  • Paiement pour une entreprise sous-traitante ou un artisan ;
  • Besoin d’une avance de démarrage, etc.

Il vous revient de ne pas vous laisser influencer et de payer moins que ce que l’entreprise peut vous demander ou retarder le plus tard possible le paiement.

La déco industrielle: que de bonnes raisons de l’adopter

Décorer son intérieur est un exercice difficile qui requiert que l’on fasse des choix avertis. Le premier choix à faire, bien avant de commencer à chercher de meubles, c’est de choisir le style de décoration que l’on veut mettre en place. Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, il existe une grande variété de styles que l’on peut adopter. Au nombre de ceux-ci figure la déco industrielle. Ce style de décoration est de plus en plus utilisé dans les intérieurs, car les bonnes raisons qui justifient son choix sont nombreuses.

Un style qui ne se démode pas

L’un des atouts de la déco industrielle est son côté intemporel. En effet, le style industriel est apparu à New York et à Berlin depuis plusieurs années. À l’époque, son but était de rendre habitable un espace vaste ne disposant pas de petites pièces. Mais très vite, ses nombreux attributs en ont fait un style très apprécié et utilisé. Au fil du temps, il s’est modernisé, il a changé de visage, mais il garde ses atouts et, quel que soit le changement opéré, la marque industrielle reste au cœur de cette déco. Ainsi, depuis le temps des usines et des travailleurs en uniformes, la déco industrielle occupe une place de choix parmi les styles décoratifs. Par ailleurs, le succès sans cesse grandissant qu’elle rencontre dans les ménages aujourd’hui laisse présager qu’elle n’est pas près de se démoder. Et pour changer l’aspect de votre logement, il vous suffit d’opter pour quelques pièces phares et surtout de savoir les disposer.

Le style qui vous permet de personnaliser votre intérieur

Le style industriel vous permet de faire des personnalisations infinies. Alors que d’autres styles de décorations vous limitent, celle-ci vous offre d’infinies possibilités. Vous pouvez par exemple associer plusieurs styles décoratifs à une déco industrielle. Il est donc possible d’avoir un intérieur de style industriel avec des touches contemporaines, vintage, moderne, etc. De plus, en choisissant de mettre en place une décoration industrielle dans votre logement, vous n’avez pas à craindre de faire un mauvais agencement. En effet, même les meubles dépareillés qui pourraient relever du mauvais goût s’intègrent parfaitement et créent l’originalité.

Une déco facile à mettre en place et à moindre coût

Adopter une déco de style industriel dans son intérieur s’avère relativement facile, car il faut peu de choses pour qu’elle se mette en place. En effet, la déco industrielle est fonctionnelle et pratique ; elle ne demande aucune fioriture et aucune dépense inutile. Le mobilier à utiliser est facile à trouver et à mettre en place. On peut ainsi se procurer ses meubles dans les brocantes ou dans la récupération. Si vous aimez les objets vintages ou si vous aimez le bricolage, vous pouvez retaper de vieux meubles et les utiliser pour aménager votre intérieur. Ces objets n’exigeront donc pas de vous un budget élevé.

La facilité de mise en place, le côté intemporel, les nombreuses personnalisations possibles et le coût raisonnable de la déco industrielle sont donc autant de bonnes raisons pour l’intégrer à toutes les pièces d’un logement.

Les différents types d’escaliers

Dans une maison, plusieurs outils jouent un rôle important d’un point de vue pratique et d’un point de vue esthétique. Ainsi, on peut citer les escaliers, on les oublie souvent, mais ils peuvent être très utiles dans le cadre de l’agencement du style de décoration. Pour cela, on peut voir plusieurs types d’escaliers ayant chacun des spécificités faisant leur originalité. Ainsi, il vous sera possible de faire un choix selon vos besoins, selon l’espace dont vous disposez dans votre habitat et le style que vous voulez arborer dans votre intérieur. Ainsi, voici les différents types d’escaliers à votre disposition.

Continuer la lecture de « Les différents types d’escaliers »

Rénovation énergétique, quelles sont les aides possibles en 2018 ?

Les aides à la rénovation énergétique constituent des subventions pour les travaux de rénovation comme l’isolation du logement, le changement du chauffage ou une nouvelle installation énergétique. La rénovation énergétique est un grand pas vers l’amélioration de la situation environnementale et la réalisation d’économie sur les dépenses d’énergie.

Au titre de l’année 2018, de nombreuses aides sont possibles.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE

C’est une aide qui vise à réduire l’impôt sur le revenu dans le cas où une partie de ce revenu a servi au financement de travaux d’amélioration énergique. Ces travaux doivent avoir été effectués par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) dans l’habitation principale du contribuable. Pour bénéficier de l’aide, il faut que les travaux soient réalisés dans un logement, appartement ou maison individuelle achevée depuis 2 ans servant de résidence principale.

  • La réduction est de 30 % des travaux de rénovation sur le revenu global.
  • Pour une personne seule, le coût de réduction ne peut excéder 8000 euros.
  • Pour un couple, le coût ne peut excéder 16 000 euros.

L’Eco-prêt à taux zéro

C’est une aide qui permet de faire un prêt sans avance de trésorerie et à zéro intérêt pour faire des travaux de rénovation énergétique n’excédant pas 30 000 euros de votre habitation construite avant le 1er janvier 1990. Les propriétaires occupants, copropriétaires ou locataires et les sociétés civiles qui ne paient pas l’impôt sur les sociétés avec au moins une personne physique comme associé, sont éligibles pour ce prêt disponible jusqu’au 31 décembre 2018.

La prime coup de pouce économie d’énergie

En vigueur depuis le 1er avril 2018 jusqu’en 2020, ce plan d’aide vise à accorder des ressources en fonction de la capacité financière du foyer et des installations d’économie d’énergie dont un émetteur électrique à régulation électronique, un programmateur centralisé pour radiateurs électriques, etc.

La TVA à 5,5 %

Pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique, la TVA est fixée à un taux unique de 5,5 %. Cette condition fiscale particulière est destinée aux propriétaires ou syndicats de propriétaires, locataires ou occupant gratuits et les sociétés civiles immobilières. Les travaux doivent être réalisés dans une construction achevée depuis deux ans.

Le programme Habiter mieux de l’Anah

À l’initiative de l’Agence nationale pour l’habitat, ce programme vise les travaux de rénovation énergétique dans les logements construits depuis au moins 15 ans et n’ayant pas reçu d’aide de l’État durant les 5 dernières années. Le financement peut atteindre 12 000 euros pour les travaux d’isolation et de changement de chaudière.

Le chèque énergie

Pensé pour remplacer les tarifs sociaux d’énergie, le chèque d’énergie est une aide financière pour le paiement des factures d’énergie. Attribué en fonction des ressources du foyer, le chèque énergie est prévu pour les personnes en difficulté avec des ressources limitées. La liste des bénéficiaires est établie par l’administration fiscale. Le revenu fiscal et la composition du ménage sont pris en compte.

L’aide des fournisseurs d’énergie

Les entreprises de fourniture d’énergie octroient des primes, des bonifications de prêts et des diagnostics dans le cadre des certificats d’économie d’énergie pour la réalisation des travaux d’économie d’énergie. Les locataires et propriétaires peuvent en bénéficier pour les travaux dans une habitation principale ou secondaire.

L’exonération de la taxe foncière pour travaux d’économie d’énergie

En dehors du pouvoir central, il y a des collectivités territoriales telles que les communes et départements qui accordent une exonération temporaire de la taxe foncière aux foyers réalisant des travaux d’économies d’énergie. Les propriétaires occupants ou bailleurs peuvent faire la demande de l’exonération totale ou partielle pour des travaux dans des logements achevés depuis le 1er janvier 1989.