Se lancer dans l’autoconsommation photovoltaïque : ce qu’il faut savoir

30
Partager :

L’autoconsommation photovoltaïque est la capacité à utiliser directement l’électricité produite par vos propres panneaux solaires. En adoptant cette approche, vous pouvez devenir partiellement ou totalement autonome en énergie. Cela signifie que vous consommez ce que vous produisez. Cela peut être une stratégie rentable sur le long terme. En réduisant votre dépendance au réseau électrique traditionnel, vous pouvez réaliser des économies significatives sur vos factures d’électricité et contribuer à diminuer votre empreinte écologique. 

Le fonctionnement de l’autoconsommation photovoltaïque

Pour pratiquer l’autoconsommation, il faut harmoniser la consommation électrique de votre foyer avec la production des panneaux solaires. Notre site d’installation de panneaux solaires  peut vous renseigner sur ce sujet.  

Lire également : Les éléments de votre toiture à vérifier à la sortie de l'hiver

Cela commence par évaluer vos besoins énergétiques, en tenant compte des variations saisonnières comme les besoins en chauffage durant les hivers froids. Ensuite, les panneaux solaires photovoltaïques, installés généralement sur le toit, captent l’énergie solaire pour la convertir en courant électrique utilisable. Ce processus, simplifié en quelques étapes, transforme l’énergie solaire en courant électrique continu grâce aux cellules photovoltaïques, puis le convertit en courant alternatif utilisable par les appareils électriques domestiques. 

La rentabilité de cette installation dépend de plusieurs facteurs, notamment :

Lire également : Comment rénover l’isolation d’une ancienne école ?

  • La puissance des panneaux
  • La possibilité d’ombrage qui peut réduire leur efficacité
  • Leur orientation et inclinaison pour une performance optimale

Le lancement d’un projet d’autoconsommation photovoltaïque

Pour démarrer un projet d’autoconsommation photovoltaïque, vous devez premièrement évaluer les besoins de votre projet en analysant les caractéristiques de votre bâtiment, à savoir l’orientation et l’inclinaison de votre toiture, et votre consommation électrique estivale. 

Ensuite, engagez un professionnel qualifié pour l’installation des panneaux solaires, qui vous guidera dans le choix du matériel adéquat. Obtenez les autorisations nécessaires auprès de votre mairie pour les travaux prévus, puis effectuez une demande de raccordement auprès d’Enedis. Si vous prévoyez de vendre l’excédent d’électricité, souscrivez un contrat d’obligation d’achat avec un fournisseur tel qu’EDF OA. Enfin, lancez les travaux et mettez en marche votre installation dès que tout est prêt.

Les aides financières pour les installations solaires

Pour soutenir le déploiement des installations solaires, diverses aides sont disponibles, notamment la prime à l’autoconsommation, basée sur la puissance de votre installation et conditionnée à l’utilisation de professionnels qualifiés RGE, ainsi que l’obligation d’achat garantissant la vente de surplus à un tarif fixe pendant 20 ans. Aussi, la TVA à taux réduit est possible. Pour ceux qui optent pour un chauffe-eau solaire, des aides spécifiques comme l’éco-prêt à taux zéro sont également disponibles. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de sa mairie pour connaître les éventuelles aides locales disponibles.

L’entretien des panneaux solaires pour l’autoconsommation

Même s’il n’existe pas de réglementation spécifique sur l’entretien des installations solaires pour l’autoconsommation, il est important d’effectuer une maintenance préventive et corrective. Pour ce faire, effectuez des inspections visuelles régulières des panneaux solaires, des onduleurs, des connecteurs et de la structure de fixation au moins une fois par an pour repérer tout signe d’usure ou de dommages. 

Assurez-vous également de nettoyer vos panneaux solaires annuellement pour éliminer la saleté et les résidus, et vérifiez l’environnement environnant pour éviter les ombres portées, en taillant les arbres si nécessaire. Surveillez attentivement les données de production pour détecter tout problème potentiel, et en cas de doute, faites appel à un professionnel pour une évaluation et des réparations en cas de besoin.

Partager :