Le rachat de crédit est une offre de facilité pour une clientèle qui présente des contraintes sur le remboursement de l’ensemble des crédits que ce soit immobilier, de simple consommation, professionnel ou tout autre et cela sans avoir recours au changement de la banque. Le principe est de permettre au client de payer en une seule mensualité, mais avec un taux d’intérêt plus élevé et une possibilité de paiement prolongée.

L’intérêt est donc variable avec la réduction de net à payer mensuelle, l’accès à un remboursement des crédits constant et permettant ainsi de s’adapter à la paye même en cas d’accidents éventuels. Le rachat est plus élevé que la somme de remboursement de chaque crédit, mais il permet de mieux s’épanouir sur la durée ajoutée. À noter tout de même la vérification minutieuse des multiples conditions que l’organisme prêteur expose. Il ne faut donc pas manquer à un calcul précis des crédits afin de peser le pour et le contre de l’engagement au rachat de crédit et cela à court et à long terme pour la meilleure décision.

Les éléments indispensables pour faire un rachat de crédit

rachat de créditAvant la formalisation d’un rachat de crédit, plusieurs éléments sont à considérer. Établissement prêteur et demandeur sont tenus de respecter les règles imposées par la loi avant la signature du contrat.

Tout d’abord, une fiche d’informations précontractuelles comprenant les informations essentielles sur le crédit proposé doit être remise au demandeur de crédit. Ceci s’avère nécessaire afin de permettre au demandeur de comparer les offres disponibles avant de s’engager. Ensuite, les organismes de prêts sont tenus d’expliquer au client les tenants et les aboutissants d’un contrat de crédit. Le client doit aussi être prévenu des éventuelles conséquences d’un crédit sur sa situation financière en cas de retard ou de non-remboursement afin de l’aider à choisir l’offre la plus adaptée à ses besoins de financement.

Et si le but du crédit est de rembourser un autre, une fiche d’information, contenant un tableau des coûts additionnels sur un rachat de crédit, sera fournie au client en plus de la fiche précontractuelle. Enfin, avant la signature du crédit, le prêteur doit vérifier la capacité du client à rembourser en se basant sur la fiche précontractuelle, résumant les ressources dont les clients en disposent, préalablement remplies par le demandeur et signées par le prêteur. Le prêteur peut également vérifier la solvabilité du client par le FICP ou Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers qui est un outil de contrôle contenant les incidents de paiements des particuliers.

Nous vous conseillons ce spécialiste en comparaison de rachat de crédit pour trouver le meilleur contrat.