3 pannes fréquentes des pompes à chaleur et comment y remédier

719
Partager :

À l’instar de tout appareil électronique et fonctionnant avec des pièces mécaniques, la pompe à chaleur n’est pas à l’abri des dysfonctionnements. Vous pourrez être confrontés à toute sorte de panne allant des plus bénignes aux plus complexes. Toutefois, vous pouvez éviter certaines pannes grâce à un entretien régulier de votre installation. Par contre, des pannes liées à l’usure de la pompe ou des composantes sont inévitables.

Certaines composantes de la PAC ont givré

Le givrage des composantes de la pompe à chaleur entraîne la baisse de performance de votre appareil. La plupart des fabricants ont pris ce phénomène en compte et ont prévu des dispositifs pour y remédier. La plupart des pompes à chaleur sont dotées d’un système de dégivrage automatique tandis que d’autres disposent d’un pressostat.

A lire également : Bien choisir ses volets roulants : quels sont les critères les plus importants à prendre en compte ?

Si votre équipement est doté d’un système de dégivrage automatique, il vous suffit de l’activer dès que vous constatez une baisse de performance de votre pompe. Ce système fonctionne en inversant le cycle d’évaporation et de condensation de la pompe à chaleur. Par contre, le pressostat mesure la température d’évaporation de l’eau. Il calcule aussi la différence entre la température intérieure et extérieure. Si la différence de température est négative, le dégivrage est lancé automatiquement.

Cependant, quel que soit le type d’équipement dont vous disposez, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. Selon le site honore-plomberie-energies.fr, seul un technicien qualifié pourra dépanner efficacement votre pompe à chaleur.

A lire aussi : Tous les équipements indispensables pour une chambre confortable

Votre pompe à chaleur a une fuite de réfrigérant

Une fuite de réfrigérant entraîne une baisse de la puissance de la pompe à chaleur. Cinq causes peuvent être à l’origine de cette fuite : un tuyau ou un radiateur est endommagé, il y a un problème au niveau de la valve, un compresseur bruyant, un problème de raccordement, un grand froid.

En cas de fuite de réfrigérant, vous devez commencer par mettre votre équipement hors tension afin de détecter l’origine de la panne. Vérifiez ensuite s’il y a un code d’erreur qui s’affiche. En cas de dysfonctionnement, un code erreur apparaît sur l’écran digital. Dans ce cas, il vous suffit de vous référer à la notice de l’appareil pour localiser la panne et la réparer.

Toutefois, quelle que soit la panne, nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Ce dernier pourra réparer efficacement votre installation et procéder au changement des pièces défaillantes. Il peut aussi faire des entretiens réguliers de votre pompe à chaleur pour éviter les pannes.

pannes fréquentes des pompes à chaleur

Les filtres de la pompe à chaleur sont encrassés

La pompe à chaleur est dotée de 3 filtres différents :

  • le filtre écran qui sert à retenir la poussière, les poils d’animaux, etc.,
  • le filtre électrostatique qui sert de barrière aux particules fines, aux acariens, etc.,
  • le filtre à charbon actif dont le rôle est de filtrer les mauvaises odeurs.

Si les filtres de votre pompe à chaleur sont encrassés, vous pouvez les nettoyer vous-même. Vous pouvez aussi éviter cet encrassement en procédant au nettoyage deux fois par an. Cet entretien est indispensable pour améliorer les performances de la pompe et aussi pour avoir un air sain dans votre intérieur.

Si vous remarquez que les filtres sont encrassés, éteignez votre pompe à chaleur et ouvrez le bloc. Retirez le filtre et dépoussiérez-le avec l’aspirateur. Nettoyez-le ensuite avec de l’eau savonneuse avant de le faire sécher. Une fois qu’il est sec, remettez-le à sa place. Profitez-en aussi pour dépoussiérer le bloc à l’aide d’un chiffon.

L’importance d’un entretien régulier pour éviter les pannes

Une attention particulière doit être apportée à la pompe à chaleur. Cet équipement doit être entretenu régulièrement pour un fonctionnement optimal. Un défaut d’entretien réduit sa durée de vie ainsi que ses performances. Lorsque la pompe à chaleur n’est pas bien entretenue, vous l’obligez à solliciter davantage le moteur. Cela entraîne une usure prématurée des composantes de l’équipement. Ce qui est à l’origine des pannes fréquentes. À terme, votre pompe à chaleur risque de vous lâcher plus tôt que prévu.

Un mauvais entretien a aussi un impact sur votre santé, principalement sur celle des personnes à la santé fragile : allergie, asthme, grippes, etc. Si les composantes sont encrassées de poussières et de pollen, elles les diffusent dans l’air que vous respirez.

L’activité forcée de l’installation provoque aussi une augmentation de votre consommation d’énergie. Vous risquez de voir grimper votre facture d’électricité en négligeant des gestes simples et banals.

Par contre, un entretien régulier vous évite les pannes et prolonge la durée de vie de l’équipement. Lorsque celui-ci est bien entretenu, sa durée de vie peut atteindre les 20 ans. Pour l’entretien périodique de votre pompe à chaleur, nous vous recommandons de souscrire un contrat avec un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Ce dernier pourra entretenir et dépoussiérer votre équipement. Il pourra aussi nettoyer les filtres pour éviter que ceux-ci s’encrassent.

Partager :