Comment choisir la puissance d’une climatisation : voici la réponse

12
Partager :
puissance d'une climatisation

La puissance d’une climatisation est une donnée indispensable pour un bon rendement. Un mauvais choix pourrait entraîner des dépenses inutiles ou raccourcir la durée de vie de votre appareil. Pour choisir la bonne puissance d’une climatisation, découvrez ici les différents critères à prendre compte.

Tenir compte du volume de la pièce à climatiser

Le premier élément à prendre en compte pour choisir la puissance d’une climatisation est le volume des pièces à climatiser. Vous ne devez pas ignorer le fait qu’il pourrait avoir d’éventuels travaux.

Lire également : Est-il dangereux de respirer des huiles essentielles ?

Ainsi, il existe certaines parties de pièce comme les séjours-salons dont les superficies peuvent doubler en cas de rénovation. Pour calculer le volume de la chambre à climatiser, multipliez sa hauteur sous plafond par sa surface au sol.

Le résultat issu sera utilisé pour choisir la puissance de votre climatisation. Il est donc nécessaire de ne négliger aucun détail, pour vous assurer de l’efficacité de votre climatiseur.

A lire également : Aide changement chaudière : le financement de vos travaux

Prendre en compte la conception du logement

Le deuxième facteur dont il faut tenir compte pour déterminer la puissance de sa climatisation est l’âge de votre logement. En réalité, le rendement de l’appareil va dépendre de l’ancienneté de votre maison, mais également du respect ou non de certaines réglementations d’isolation thermique.

Les habitations construites avec un label de qualité ne nécessitent pas une climatisation très puissante. Voici les données à utiliser pour un choix précis :

  • pour les logements bâtis BBC, il faut 25 à 30 watts par mètre cube ;
  • pour les maisons conçues RT 2012, il faut 30 à 35 watts par mètre cube ;
  • pour un logement de moins de 10 ans, il faut 35 à 40 watts par mètre cube ;
  • pour une maison de plus de 10 ans, il faut 45 à 50 watts par mètre cube.

Après avoir passé cette étape, vous pouvez maintenant calculer votre besoin de puissance en froid.

Déterminer le besoin de puissance en climatisation

La détermination de la puissance de la climatisation à adopter pour une maison passe par un calcul simple. Vous devez : multiplier le taux de watts par mètre cube liés à l’âge du logement à chauffer et à climatiser par le volume total de l’ensemble des pièces.

Le résultat issu de ce calcul sera la puissance de climatisation idéale pour votre maison. Elle s’exprime en watts ou en British Terminal Unit (BTU).

Il faut noter que pour les petits climatiseurs, le BTU est le plus utilisé. Il équivaut à 1055 joules ou 252 calories. Quant au ratio du BTU, 1 BTU/h = 0,298 watt.

Pour bénéficier d’un climatiseur performant, il est aussi important de bien choisir son fournisseur d’électricité. Cependant, il est recommandé de contacter un professionnel si votre appareil ne semble pas avoir un bon rendement.

Opter pour la bonne climatisation : un indispensable ?

Une puissance de climatisation en dessous de vos besoins fait fonctionner l’appareil de façon permanente et à plein régime. Vous utiliserez donc beaucoup d’électricité pour un faible rendement en retour. Aussi, le climatiseur se dégradera au fil du temps, car son moteur sera constamment en surchauffe.

Inversement, si vous optez pour une puissance de climatisation au-dessus de vos besoins, vous dépenserez une somme importante pour acheter votre climatiseur. De plus, ce dernier ne sera pas très efficace.

Le mieux serait donc d’opter pour une bonne climatisation afin de réduire votre consommation d’énergie électrique pour réaliser d’importantes économies.

Partager :