Puits artésiens, puits à buse : que savoir et quelles pompes utilisées ?

160
Partager :

Les puits d’eau sont construits dans le but d’extraire l’eau depuis une nappe souterraine vers la surface pour diverses utilisations domestiques et professionnelles. Les plus connus sont les puits traditionnels, les puits à buse et les puits artésiens. Une fois les ouvrages de captation réalisés, les pompes à eau sont utilisées pour tirer l’eau et la distribuer à travers la tuyauterie. Cependant, il existe certaines ambiguïtés en rapport avec les différents types de puits. Cela rend souvent difficile le choix de la pompe à eau à installer dans son puits.

Quels sont les divers types de puits qui existent ?

Il existe généralement trois grandes catégories de puits, se différenciant selon la méthode de conception, le type de nappe atteint ainsi que le coût des travaux. On distingue les :

A lire aussi : Quel modèle de table salon de jardin choisir ?

  • Puits creusés (généralement 10 à 20 mètres et rarement jusqu’à 40 mètres de profondeur),
  • Puits foncés (15 à 100 mètres) et
  • Forages ou puits forés (jusqu’à 300 mètres).

Pour rendre l’eau des puits accessibles plus facilement à la surface (sans avoir à puiser avec la force physique), des machines d’aspiration d’eau sont utilisées. Ces dispositifs désignés par pompe à eau pour puits doivent être bien choisis, en fonction des catégories de puits et de l’usage à en faire.

Puits creusés, puits foncés, puits forés : quelles différences

Les premières sont creusées manuellement jusqu’à la nappe phréatique, tout comme les puits foncés. Cependant, la seconde catégorie est créée par enfoncement d’un tube perforé à bout pointu, dans les sols relativement meubles. Quant aux puits forés, ils désignent des ouvrages de captages beaucoup plus profonds, qui atteignent la nappe aquifère, contenue dans les fissures ou les interstices des roches souterraines. Les forages fournissent une plus grande quantité d’eau, plus saine et plus pérenne.

A voir aussi : Profitez d'un spa pour chasser toutes les émotions négatives

Puits à buse, puits artésien : de quoi s’agit-il vraiment ?

Les puits creusés et les puits foncés sont des ouvrages de captation à eaux souterraines, mais relativement peu profondes. Ils sont généralement renforcés à la surface par des constructions circulaires en pierres ou par des gaines en béton ou en fontes (les buses). On les appelle donc les puits à buse, tandis que les forages sont désignés par « puits artésien ». Ces derniers types de puits très profonds sont caractérisés par un écoulement spontané de l’eau à la surface.

Faites l’option des pompes immergées pour vos puits

Les appareils les plus recommandés pour aspirer l’eau des puits s’avèrent les pompes immergées pour puits. En réalité, l’efficacité des pompes de surfaces se limite à une profondeur maximale de 8 mètres (donc préférables pour les étangs, rivières et bassins d’eau). Pourtant, la majorité des puits ont au moins 10 mètres de profondeur. Par ailleurs, les pompes immergées sont généralement plus silencieuses que les pompes de surface.

Pour permettre à votre aspirateur immergé d’eau de puits de glisser facilement dans l’ouvrage de captation, choisissez une pompe immergée étanche dont le diamètre est compris entre 74 et 115 cm. Ces caractéristiques lui permettront de pomper l’eau située à de grandes profondeurs (jusqu’à 180 mètres ou plus) tout en évitant d’être piégée dans le puits. Plusieurs types de pompes à puits immergées existent, à des prix divers. Selon la profondeur de votre puits, l’utilisation à faire de l’eau pompée, la puissance et la rapidité désirée et en fonction de votre budget, comparez le modèle disponible et choisissez ce qui vous convient le mieux.

Les pompes à eau submersibles : idéales pour les puits artésiens

Les pompes submersibles sont des pompes immergées qui sont placées sous l’eau. En réalité, la pompe immergée simple est introduite dans l’eau du puits, mais sans son moteur. Mais les pompes immergées submersibles sont installées sous l’eau (donc à de plus grandes profondeurs), avec leurs moteurs. Cela permet d’aspirer de très fortes quantités d’eau et de les refouler à très grande vitesse. Les pompes submersibles sont donc les plus adéquates pour les puits artésiens.

En effet, même si l’eau de ce type de captation est propulsée naturellement à la surface, la pression émise sans pompe n’est souvent pas suffisante pour alimenter les diverses canalisations des habitations ou des lieux de travail. Pour profiter d’une eau plus saine et plus pure, le pompage de votre eau de puits artésien avec la pompe submersible est recommandé.

Partager :