Connect with us
Isolation thermique
Travaux

5 conseils pour réussir son isolation thermique

L’isolation thermique n’est pas une question de luxe, c’est une nécessité si vous voulez baisser un tant soit peu votre consommation énergétique. Pour la réussite de cette tâche, qui est loin d’être anodine, voici 5 conseils qui ont fait leurs preuves.

A voir aussi : La déco industrielle: que de bonnes raisons de l'adopter

Les zones d’isolation thermique : le toit et le grenier

Isolation grenier

La plus grande partie de la perte de chaleur se fait généralement par le toit. Puisque l’air chaud a tendance à monter et à refroidir l’air, l’isolation du grenier est le point de départ. Si on utilise le grenier comme espace de vie, par exemple un bureau ou une salle de jeux, l’isolation thermique doit se faire entre les chevrons.

A voir aussi : Trouver de belles chaises pour la maison

L’une des plus grandes erreurs dans ce domaine est d’installer un isolant sans conduit de ventilation entre l’isolant et l’extérieur du bâtiment. Ne bloquez pas les évents de soffite, de faîte ou de pignon dans le toit.

Faites vérifier par un électricien si l’isolation électrique de votre câblage est conforme aux normes.

La forme d’isolation thermique

On peut classer les isolants de bâtiment en catégories générales : en vrac (fibres de cellulose, minérales ou de verre) ; des nattes (fibre de verre, coton ou diverses laines) ; panneaux rigides (composés de mousses plastiques ou de fibres de verre). Les isolants en nappe et rigides respectent les normes d’isolation thermique utilisée pour une restauration majeure nécessitant le remplacement de murs.

Le remodelage de l’isolant le plus courant dans les vieilles maisons est un remplissage en vrac, car il peut atteindre des endroits où il est difficile d’installer un autre isolant.

Les produits d’isolation écologiques

Il existe un certain nombre de produits isolants écologiques sur le marché. L’isolant cellulosique soufflé, fabriqué à partir de papier journal recyclé à 100 % et traité contre le feu et la protection contre les insectes, contre les termites, les cafards, les fourmis, les perce-oreilles et de nombreux autres insectes. Ce produit ne contient pas de formaldéhyde libre, de sulfate d’ammonium, de fibre de verre et d’amiante.

Le polyiso est un matériau rigide par son épaisseur. Il constitue également une barrière efficace contre l’humidité lorsqu’il est utilisé avec des parements de feuilles d’aluminium stratifiés dans les applications de murs creux en maçonnerie.

L’isolant en coton fabriqué à partir de denim recyclé est un autre produit écologique d’isolation thermique ; ce produit ne pique pas et est facile à installer. Il faut également le traiter avec des borates pour éloigner les insectes.

Savoir si vous avez besoin d’une isolation thermique

Commencez par déterminer si vous avez besoin d’une isolation thermique. Pour cela, vérifiez que vos murs extérieurs ne sont pas obstrués par une série de trous. C’est un signe révélateur d’une isolation thermique insufflée.

Par ailleurs, vérifiez et voyez où vous risquez de perdre de la chaleur dans votre maison. Il faut également prendre en compte les fuites d’air par les fissures autour des fenêtres, des conduits, des prises de courant et des éclairages encastrés. Notez que le principal site de perte de chaleur se situe dans la partie supérieure de la maison. La chaleur monte et peut s’échapper par des toits mal isolés.

Une installation correcte est la clé du succès

Installation isolation thermique

Assurez-vous que l’installation du matériau d’isolation se fait correctement et que l’artisan possède les compétences appropriées. Il existe une grande variété de produits disponibles, chacun ayant des exigences d’installation différentes. Une mauvaise isolation thermique est aussi grave qu’un mauvais choix de matériau d’isolation.

Continue Reading
Les Copeaux sur Facebook
Ne ratez pas

ad

Articles Populaires
Articles récents
Abonnez-vous à newsletter

Haut
Show Buttons
Hide Buttons