Anti-pucerons naturel : plantes répulsives et recettes efficaces

75
Partager :

La présence des pucerons est un cauchemar pour les jardiniers et amateurs de potagers. En effet, ces bestioles dévorent sans pitié toutes les plantes sans exception. Il arrive aussi qu’ils soient porteurs de maladies. Heureusement qu’il existe différents moyens de les éradiquer naturellement, sans endommager les plantes.

Les plantes répulsives

Voici quelques idées de plantes répulsives que vous pouvez semer dans le jardin pour repousser les pucerons.

A lire en complément : Comment enlever traces sur plaque vitroceramique ?

La lavande

Planter la lavande à quelques endroits dans votre potager ou jardin est une excellente méthode pour repousser les pucerons, et aussi les moustiques, les guêpes ou les fourmis. Cette fleur peut se marier avec n’importe quelle plante et trouve sa place dans tous types de plantation. Vous pouvez, par exemple, les planter autour du jardin ou du potager.

La menthe

L’odeur de la menthe fait fuir beaucoup d’insectes, y compris les pucerons. En fait, c’est une vraie solution pour protéger toutes vos plantes. De plus, c’est un excellent arôme pour vos plats.

A lire aussi : Quel permis pour moto 600 cm3 ?

La tanaisie

La tanaisie est une jolie petite fleur qui vous protège des invasions d’insectes. Vous pouvez la mettre dans vos plantations pour repousser les pucerons, les tiques, les fourmis, les mites, etc. Mais il est aussi conseillé de les placer aux rebords des fenêtres pour éloigner les moustiques. Vous pouvez aussi utiliser les poudres en sachet ou le purin pour en faire un répulsif efficace.

Les pétunias

Les pétunias sont un choix par excellence pour ceux qui souhaitent ajouter de la couleur dans son jardin. Mais même si vous aimez la sobriété, vous pouvez choisir les couleurs plus neutres comme le blanc ou le blanc-violet. En effet, elle est disponible en une multitude de couleurs. Quel que soit le choix, elle reste efficace contre les différents insectes.

L’absinthe

L’absinthe est une plante qu’on devrait absolument avoir dans le potager et dans tous les types de plantations. C’est une plante verte qui peut trouver sa place dans n’importe quelle culture. En plus des pucerons, des fourmis, des moustiques, et les autres insectes nuisibles, cette plante repousse aussi les limaces.

Les capucines

Les capucines ne feront pas fuir les pucerons. Au contraire, ils en raffolent. Alors, pourquoi les planter ? Tout simplement pour attirer ses insectes vers cette plante. En fait, les pucerons vont oublier vos plantations pour s’attaquer aux capucines. De plus, cette plante est comestible et attire les pollinisateurs qui favorisent la biodiversité des plantes.

Recettes d’anti-pucerons naturels

Vous pouvez aussi fabriquer des pulvérisateurs pour éliminer les pucerons ou pour prévenir leur apparition.

La cendre de bois

La cendre de bois est la recette la plus facile pour éloigner les pucerons. Cette méthode ne nécessite que de la cendre fraiche à répandre sur les colonies de pucerons. Vous pouvez réitérer l’opération plusieurs fois.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un des ingrédients qu’on trouve toujours dans une cuisine. Réaliser un produit pulvérisateur avec du vinaigre blanc est très simple. Vous aurez besoins de 5 cuillères à soupe de vinaigre blanc et de deux litres d’eau. C’est tout.

Le purin d’ortie

Cette méthode peut être utilisée sur les plantes à tiges, mais aussi sur les feuilles de rhubarbe. Néanmoins, la préparation prend un peu de temps, mais elle en vaut largement la peine. Pour ce faire, il faut récupérer  1 kg d’orties et la laisser reposer dans 10 litres d’eau pendant 72 heures. Ce délai dépassé, filtrez le mélange avant de le pulvériser sur vos plantes.

L’ail

L’ail macéré dans l’eau bouillante contient du soufre et est nocif pour ces insectes. Pour la préparation, prenez deux gousses d’ail pilées et mettez-les dans ½ litre d’eau bouillante. Une fois le mélange refroidi, vous pouvez le pulvériser sur vos plantes.

Décoction de lierre grimpant

Cette préparation nécessite une application deux fois par semaine. Elle est idéale pour la prévention contre ces insectes. Pour ce faire, il faut hacher les feuilles de lierre dans de l’eau avant la décoction. Ceci étant fait, laisser reposer 48 h avant l’utilisation.

Mélange glissant

Pour que les pucerons ne puissent pas s’accrocher à vos plantes, vous pouvez aussi fabriquer un mélange glissant. Pour cela, vous aurez besoin d’une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec trois cuillères à soupe de produit glissant comme l’huile d’olive, le liquide vaisselle ou le savon de Marseille.

Bonus : les insectes anti-pucerons

Les pucerons arrivent de nulle part et dévorent vos plantes, mais il y a aussi les insectes qui vont vous aider à vous débarrasser de ces nuisibles. On cite la coccinelle, les syrphes, les perce-oreilles et les chrysopes.

Il faudra alors les attirer dans votre jardin. Dans ce cadre, vous pouvez recourir aux produits (des larves) disponibles sur le marché pour attirer les coccinelles. Sinon, vous pouvez aussi planter des orties, des capucines, des fèves, etc. Ce qui est bien alors, c’est de choisir ces plantes qui attirent les coccinelles et qui font fuir les pucerons en même temps.

Sinon pour les perce-oreilles et les chrysopes, il faut leur construire un abri au printemps.

Partager :