Le ragréage autolissant : comment le réussir lors de vos travaux ?

27
Partager :

Lorsque vous réalisez des travaux de construction et de rénovation, il est important de bien faire les finitions. À l’instar de la pose de plâtre, il vous faudra procéder à un ragréage autolissant. Vous devez cependant être prudent, car ce dernier représente une tâche qui doit être accomplie avec précision et minutie. Vous souhaitez découvrir comment réaliser cette opération ? Cet article vous renseigne davantage sur le sujet.

Le ragréage autolissant : en quoi consiste-t-il ?

Pour information, le ragréage est une méthode de finition exploitée dans le domaine de la construction. En réalité, il consiste à additionner un enduit sur une surface afin de corriger des imperfections. C’est par ce procédé que les creux et les bosses sont éliminés. Ainsi, au cours de la pose de revêtement de sol, celui-ci sera plat et propre.

A lire également : Comment choisir sa perceuse ? découvrez les différents modèles

Lorsqu’on parle de Ragréage autolissant, il s’agit d’une méthode qui nécessite l’utilisation de produits autolissants. Après les avoir mélangés avec de l’eau, vous devez les appliquer sur votre surface sans recours à une spatule ou à une technique de lissage. C’est un procédé assez employé dans le domaine de la rénovation.

Comment réaliser un ragréage autolissant ?

Pour mener à bien votre projet de rénovation ou de construction, il est indispensable de bien préparer le sol. Pour qu’il soit prêt à tout usage, le ragréage autolissant est un procédé auquel vous pouvez recourir. Néanmoins, vous devez savoir le réaliser. Pour ce faire, il existe des étapes à suivre.

A lire aussi : Quel est le budget de construction d’un garage

La vérification de l’état du sol

Avant d’appliquer votre ragréage autolissant, vous devez impérativement vérifier l’état du sol. Examinez avant tout les défauts et leur importance. Relevez chaque trou, chaque bosse et les fissures présentes. Si les anomalies sont trop nombreuses, procédez à la pose de chape de béton.

La préparation du sol

Pour appliquer votre ragréage autolissant, il est aussi important d’avoir une surface saine et sèche. Si votre sol est plein de moisissures, vous devez les enlever avec des produits adaptés. La marque Parexlanko étant réputée dans le domaine, vous pouvez recourir à ses services pour des travaux de qualité.

L’application du primaire d’accrochage

Que votre sol soit poreux ou non, le primaire d’accrochage est un élément important. Vous pouvez l’appliquer avec un pinceau ou un rouleau. Une fois qu’il est posé, attendez quelques heures le temps qu’il sèche.

La préparation et la pose des produits autolissants

Les produits autolissants utilisés pour le ragréage sont généralement vendus en poudre. Pour un bon usage, vous devez les mélanger à de l’eau afin d’obtenir du mortier. À l’aide d’une lisseuse, appliquez la solution sur votre sol. Enfin, il est indispensable de respecter le temps de séchage pour un résultat impeccable.

Est-il possible de faire un ragréage autolissant sur du carrelage ?

L’un des avantages du ragréage autolissant, c’est qu’il est applicable sur différentes surfaces. Par conséquent, que vous ayez un sol carrelé, une dalle synthétique ou un autre type de support, il s’y adaptera.

Il faut donc retenir que le ragréage autolissant est un procédé utilisé en rénovation et en construction. Selon vos besoins, vous pouvez faire appel à un professionnel pour sa mise en œuvre.

Partager :