Quel materiau choisir pour son carrelage d’interieur ?

9
Partager :

Le carrelage offre un aspect personnalisé au design de votre maison. Avec des options telles que le verre, la porcelaine, la céramique, la pierre naturelle et les carreaux exotiques, il existe des options de carrelage pour tous les budgets, toutes les zones et toutes les esthétiques souhaitées.

Comment choisir le bon matériau pour son carrelage d’intérieur ?

Découvrons ensemble dans cet article quel matériau choisir pour son carrelage d’intérieur en fonction du style de sa maison. Un carrelage sol pas cher doit être choisi avec précaution. C’est parti !

Lire également : Pourquoi opter pour des réglettes LED étanche pour l'éclairage ?

1. Le verre

Fabriqué par la fusion d’une combinaison de sable et d’autres minéraux à des températures très élevées, le verre est facile à nettoyer et à entretenir. Bien qu’il soit moyennement durable, le verre ne doit pas être installé sur un plancher, à moins qu’il ne s’agisse d’une question de design, car il pourrait se briser et présenter un risque pour la sécurité. Vous pouvez obtenir un look unique avec des carreaux de verre colorés. Ces carreaux peuvent être colorés sur toute la surface ou seulement sur la surface, et la couleur restera résistante à l’humidité et à la décoloration. Le coût des carreaux de verre se situe dans une fourchette moyenne à élevée.

A voir aussi : Quels sont les avantages d’opter pour un plancher bois ?

2. Porcelaine

D’une grande durabilité grâce à son matériau argileux dense, la porcelaine est une alternative à l’entretien des sols en bois ou en pierre, avec des motifs plus nombreux que jamais. La porcelaine se retrouve le plus souvent sur les murs, les douches, les comptoirs, les plafonds et les sols. Son faible taux d’humidité lui confère une grande durabilité tout en restant facile à nettoyer et à entretenir. Les carreaux de porcelaine sont généralement blancs, gris ou non émaillés, et vous pouvez même y imprimer une image par sérigraphie pour obtenir un aspect de pierre naturelle ou de tissu.

3. Céramique

Les carreaux de céramique, qui nécessitent peu d’entretien, sont faciles à nettoyer et à installer. Ils peuvent être utilisés dans des zones aux formes bizarres qui nécessitent des coupes spéciales et sont peu coûteux. Cependant, ils sont plus délicats que d’autres carreaux et ne sont pas idéaux pour une utilisation en extérieur en raison de leur forte teneur en humidité. Envisagez plutôt d’utiliser des carreaux de céramique sur les murs, les plafonds, les comptoirs, les douches et comme carrelage de sol.

4. Pierre naturelle

L’aspect terreux et authentique de la pierre naturelle lui confère une grande polyvalence lorsqu’il s’agit de décider où la mettre en valeur dans le cadre de la rénovation de votre maison. Les murs, les plafonds, les extérieurs, les plages de baignoire, les revêtements de sol, les douches, les plinthes et les revêtements de gril ou d’appareils extérieurs sont autant d’options séduisantes. Fabriquée à partir d’un matériau naturel et dont le coût varie de moyen à élevé, la pierre naturelle se classe dans la moyenne en matière de durabilité. Sa surface poreuse nécessite un peu plus d’entretien que les autres types de carreaux, et elle doit être scellée avec un scellant ordinaire (pour la protéger des taches, des déversements ou de la gravure) ou un scellant amélioré (pour faire ressortir la couleur).

Partager :