Tutoriel déco : la peinture à la bombe

1499
Partager :

Grâce à un large choix de couleurs, de textures et d’effets, les bombes aérosol connaissent un succès grandissant. En intérieur comme en extérieur, pour graffer ou décorer, pour un meuble ou une voiture, pour une petite ou une grande surface : la bombe de peinture, c’est de la bombe ! Et si elle vous permet de recouvrir totalement une surface, grâce aux pochoirs, vous pouvez créer des motifs pour personnaliser à votre guise le support. Durables, si elles séduisent par leur pouvoir recouvrant, il vous suffit d’une simple pression pour laisser libre cours à votre imagination. Bien que la peinture à la bombe soit une activité à la portée de tous, mieux vaut apprendre à bien vous en servir. On vous délivre donc les astuces de pros pour un résultat impeccable, quelle que soit la bombe que vous avez choisie. 

Préparer la bombe de peinture 

La première des choses est de secouer de haut en bas la bombe pour que la peinture, les pigments et les solvants présents dans la bombe se mélangent bien. N’hésitez pas à secouer, à resecouer, à re-resecouer avec vigueur pendant quelques minutes. D’ailleurs, vous entendrez la petite bille contenue dans la bombe s’agiter elle aussi. Une fois le mélange homogène, installez le diffuseur – également appelé caps ou skinny – pour que la valve s’ouvre. Le gaz présent dans la bombe fait alors pression permettant ainsi au mélange de monter dans le tube plongeur. Pour amorcer correctement votre bombe, maintenez le diffuseur enfoncé plusieurs secondes sans relâcher la pression. Après avoir testé sur un morceau de carton pour vérifier le bon fonctionnement de la bombe, il ne vous reste plus qu’à propulser le mélange sur la surface désirée. Apprenez aussi à bien connaître les bombes aérosols pour apprendre à bien vous en servir. 

A lire également : Le papier peint : toujours tendance ou dépassé ?

Préparer la surface à bomber et s’équiper

Inutile de vouloir bomber une surface si vous ne l’avez pas préparée avant. Pour que la peinture de la bombe accroche parfaitement et pour réduire le risque de coulures, il vous faut décrasser, dépoussiérer, mais aussi nettoyer la surface en question. Veillez à ce que la surface soit lisse (sauf si vous avez envie de créer un effet supplémentaire) et sèche. Bien entendu, pensez à appliquer un adhésif de masquage pour protéger les parties que vous ne souhaitez pas peindre. En fait, les préparatifs sont à l’image de ceux que vous mettez en œuvre pour peindre au rouleau. N’oubliez donc pas de vous équiper correctement pour vous prémunir ces inhalations toxiques, mais aussi d’éventuelles tâches. Même quelques minutes de bombing sans protection provoquent des irritations comme des maux de tête, des brûlures des voies respiratoires et une nausée bien prononcée. C’est pourquoi, des vêtements auxquels vous ne tenez pas feront l’affaire combinée à une paire de gants en latex, des lunettes de protection et surtout, un bon masque. 

Appliquer la bombe de peinture

La première astuce est de travailler entre 20 et 25°C, en évitant d’être en plein soleil. Ensuite, l’idée est de faire des couches fines et répétées au lieu de faire une seule passe qui fera des coulures. Bien entendu, respectez le temps de séchage entre chaque passage. Pour cela, commencez à vaporiser en tenant la bombe à environ 25 centimètres de la surface que vous souhaitez peindre. Effectuez des mouvements lents de va-et-vient, continus et réguliers sans marquer d’arrêt pour éviter les excès de peinture. Pour les grandes surfaces, utilisez la technique de la peinture en croix : passez pour cela une première couche à l’horizontale, puis après séchage, passez une seconde couche à la verticale. 

A lire en complément : Cadeau de fin d’année : les raisons de choisir le calendrier photo

Purger la bombe de peinture

Une fois le travail fini, retournez la bombe de peinture à l’envers et appuyez sur le diffuseur pour purger le dispositif de diffusion. Cela permet évite au diffuseur de se boucher, mais vous assure une plus grande longévité de votre bombe : cette dernière restant alors opérationnelle pour une prochaine utilisation. Si votre bombe est vide, rapportez-la en déchetterie afin qu’elle puisse être recyclée. Si d’aventure, vous vous sentez l’âme artistiques, vous pouvez aussi la customiser. Si au contraire, elle n’est pas vide, rangez-la dans un lieu à l’abri de l’humidité, de la chaleur, d’une source de chaleur. La bombe aérosol est un produit extrêmement inflammable qui peut exploser en contact avec le feu ou une chaleur dépassant les 50 °C ! 

Choisir la bonne bombe de peinture en fonction de son projet de décoration

Avant de se lancer dans un projet de décoration avec une bombe de peinture, vous devez bien choisir le type de bombe en fonction du support et de l’usage que vous souhaitez en faire. Effectivement, chaque surface nécessite une peinture spécifique.

Pour les travaux sur bois ou métal, par exemple pour repeindre des meubles ou des objets décoratifs, il est recommandé d’utiliser des bombes multi-supports qui offrent une excellente adhérence et résistance aux intempéries.

Pour les projets plus précis comme la retouche automobile ou moto, on utilise plutôt une bombe spéciale carrosserie qui offre une grande opacité et permet d’avoir un rendu impeccable.

Si vous êtes plutôt orienté vers la décoration graphique extérieure comme le street-art, optez pour les bombes haute pression MTN. Elles s’adaptent parfaitement aux murs urbains mais aussi au papier.

Il existe aussi des bombes destinées à un usage alimentaire ! C’est le cas notamment pour celles destinées à recouvrir les mousselines alimentaires dans les boulangeries et pâtisseries…

De manière générale, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un vendeur spécialisé avant votre achat.

Sachez qu’il est possible d’utiliser plusieurs types de finitions : brillante, mate, etc. À chacun son style !

Entretenir et stocker la bombe de peinture pour une utilisation optimale à long terme

Entretenir et stocker la bombe de peinture pour une utilisation optimale à long terme

Maintenant que vous avez choisi votre bombe de peinture, pensez à bien la conserver pour garantir un résultat optimal lors de chaque utilisation. Voici quelques conseils pratiques pour entretenir et stocker vos bombes sans risquer qu’elles ne se bouchent ou s’abîment.

Pensez à bien agiter la bombe pendant plusieurs minutes avant son utilisation afin que les pigments se mélangent correctement avec le solvant. Ceci permettra d’obtenir une couleur homogène dès les premiers jets.

Il est recommandé de conserver vos bombes dans un environnement tempéré (entre 10°C et 25°C) à l’abri des rayons directs du soleil, des flammèches ou autres matières inflammables.

Après chaque utilisation, nettoyez systématiquement l’embout diffuseur à l’aide d’un chiffon propre en tournant légèrement le capuchon sans appuyer sur la gâchette. Il faut éviter absolument tout contact direct avec l’eau qui pourrait altérer le produit de manière irrémédiable.

La majorité des marques indiquent sur leurs produits la date limite d’utilisation maximale. C’est une information importante qui permet de ne pas utiliser une bombe périmée susceptible d’avoir des performances altérées.

Les bombes sont inflammables et comportent un danger pour leur utilisateur, à savoir l’explosion ou le feu. Pensez à bien les manipuler en toute sécurité en lisant attentivement la notice du fabricant avant chaque utilisation.

En suivant ces recommandations simples mais importantes, vous serez assuré(e) que vos bombes seront parfaitement stockées et entretenues pour longtemps !

Partager :