Les arnaques au bois de chauffage se multiplient

59
Partager :

Acheter du bois de chauffage pas cher, voilà qui est bien tentant, en particulier quand le prix de l’électricité et du gaz flambe. Quels sont les pièges à éviter au moment d’acheter du bois pour se chauffer ? Comment bien choisir votre combustible ?

Pourquoi la demande en bois de chauffage explose ?

+ 45 % en une année pour le gaz, + 30 % pour le fioul, avec de telles augmentations de prix, les Français voient leur facture de chauffage s’alourdir considérablement. Ceux qui ont choisi l’électricité comme énergie principale ne sont évidemment pas épargnés. Là encore, les prix s’emballent et le pouvoir des ménages français diminue.

Lire également : Porte d’entrée : comment choisir votre modèle ?

Pour réduire leur facture énergétique, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers le bois énergie. On entend par là les bûches traditionnelles, les granulés de bois, les plaquettes forestières ou encore les bûches de bois compressé. Mais comme le souligne LeMarcheDuBois.com, il faut se méfier des arnaques qui se multiplient.

A lire aussi : Un intérieure esthétique et pratique

Quelles sont les principales arnaques au bois de chauffage ?

Les principaux problèmes remontés par les instances françaises touchent essentiellement des faux sites et des transactions entre particuliers.

Un bois trop humide

Un arbre qui est abattu ne peut pas être brûlé tel quel. Il faut auparavant le sécher pour réduire le taux d’humidité. En effet, un bois encore vert ou insuffisamment sec a beaucoup de mal à se consumer. De fait, au brûlant, toute l’énergie produite par la combustion sert uniquement à vaporiser l’eau et non à chauffer ;

Des essences différentes de celles annoncées

Pour produire de l’énergie et donc se chauffer, toutes les essences ne se valent pas. A volume équivalent, il est préférable de mettre dans sa cheminée du chêne, de l’orme, du hêtre, du frêne, de l’érable ou encore du charme. Ces essences ont un haut pouvoir calorifique. En revanche, ce n’est absolument pas le cas de tous les résineux tels que le sapin, l’épicéa ou encore le mélèze.

Les principaux problèmes signalés comme des arnaques réside dans le fait que la part des résineux est beaucoup plus importante qu’annoncé.

Du bois à l’origine douteuse

Même si cela peut être surprenant, il existe de vrais réseaux de distribution parallèles à travers toute l’Europe. Une partie du bois de chauffage vendu entre particuliers a des provenances parfois douteuses.
Ainsi, il y a 2 ans de cela, du bois radioactif abattu en Ukraine près de Tchernobyl avait été mis à la vente.

Comment éviter les arnaques ?

La première chose à faire pour éviter les arnaques au bois de chauffage, c’est d’opter systématiquement pour les fournisseurs implantés en France.

Dans votre ville ou dans votre département, ces professionnels proposent la livraison de bois énergie. La provenance de ce combustible est connue et il remplit toutes les conditions requises pour être de qualité. Cela implique notamment un temps de séchage, un taux d’humidité bas et des essences à haut pouvoir calorifique.

Par ailleurs, vous pouvez également opter pour des bûches de bois compressé en lieu et place du bois traditionnel. Vous avez ainsi la garantie que votre combustible est de bonne qualité. Ce n’est d’ailleurs pas le seul atout du bois densifié.

Pourquoi privilégier les bûches de bois compressé ?

De plus en plus de Français utilisent des bûches bois compressées à la place du bois classique. En effet, cela permet d’éviter tout risque d’arnaque. Mais ce combustible offre bien d’autres avantages parmi lesquels :

    • simplicité d’utilisation grâce à des dimensions convenant à la plupart des équipements type poêle à bois ;
    • stockage simplifié : plus besoin de commander un stère de bois et d’avoir un espace de stockage dédié en extérieur. Les bûches densifiés sont emballés par 4 et ne nécessitent qu’un espace de stockage réduit ;
    • meilleur pouvoir calorifique : même si elles sont un peu plus chères à l’achat, les bûches comprimées offrent un rendement bien meilleur que celui du bois classique.

Enfin, il est à noter que si vous envisagez d’acquérir un chauffage bois, celui-ci peut bénéficier d’aides de l’Etat dans le cadre de la rénovation énergétique.

Partager :