Pendant le confinement, les Français se passionnent pour les potagers d’intérieurs

105
Partager :

Pendant le confinement, les citadins rêvent de troquer leurs appartements étroits pour des maisons individuelles avec un jardin. Pour compenser, ils ont été nombreux à se lancer dans l’installation et l’entretien d’un petit potager d’intérieur. Un projet moins compliqué qu’il y paraît et qui permet de verdir son intérieur, son rebord de fenêtre et son assiette.

Comment démarrer un potager chez soi ?

Démarrer un potager chez soi est extrêmement simple. Il vous suffit d’avoir quelques pots ou quelques barquettes en plastique, de la terre et des choses à planter. Choisissez vos légumes et vos plantes aromatiques avec soin pour que leurs besoins se correspondent à peu près et qu’elles cohabitent tranquillement. Ensuite, vous pouvez récupérer des graines dans les légumes que vous achetez au marché.

Lire également : Quel budget prévoir pour l’achat d’un jacuzzi ?

Si vous n’avez pas la main verte ou que vous ne souhaitez pas vous encombrer de pots et de barquettes en plastique, il existe des solutions plus simples. Les potagers d’intérieur connectés sont désormais nombreux et permettent de cultiver toute l’année sans effort. Vous pouvez lire l’article sur le sujet pour en apprendre plus. Pendant le confinement, les commandes ont explosé chez les fabricants de ces potagers.

Comment produire une nourriture saine ?

Contrairement à une idée reçue très répandue, ce n’est pas parce que vous cultivez vos légumes chez vous qu’ils seront plus sains. Vous devez faire l’effort de surveiller votre potager pour vous assurer que les légumes qui y pousseront seront bons pour votre santé.

A lire aussi : Comment entretenir son jardin en automne ?

La première chose à faire, c’est de s’assurer que la terre que vous utilisez ne contient aucun engrais chimique. Ensuite, vous devez également n’utiliser que des engrais naturels et respectueux de l’environnement pour entretenir vos plantations.

Si votre potager dure dans le temps, vous n’aurez pas d’autre choix que de lui fournir de l’engrais, car la terre en pot s’appauvrit rapidement et ne renouvelle pas ses nutriments. Soyez donc vigilant.

Est-il possible d’avoir un potager toute l’année ?

Un autre avantage du potager intérieur, c’est qu’il permet de cultiver toute l’année. Si vous avez une bonne exposition, vous pourrez même cultiver sans l’aide d’une lampe à UV. Il vous faudra néanmoins adapter certaines cultures à la saison.

Effectivement, beaucoup de fruits et de légumes cultivés en potager sont inutiles plus de la moitié de l’année. Dans ce cas-là, il est souvent préférable de supprimer la plante et de conserver simplement quelques graines récupérées dans un fruit pour les replanter l’année suivante. Il faut alors profiter de la place disponible pour cultiver des plantes adaptées à la saison.

Partager :