Pompe à chaleur : comment bien choisir son équipement ?

109
Partager :

Comme vous le savez certainement déjà, la pompe à chaleur est un équipement qui permet de chauffer une maison grâce aux calories retrouvées dans la terre, dans l’air ou encore dans l’eau. Son fonctionnement est simple : elle permet de réaliser de grandes économies sur la facture de chauffage. Si vous prévoyez de vous procurer votre propre pompe à chaleur, et que vous avez l’embarras du choix avec les différents modèles proposés sur le marché, cet article est ce dont vous avez besoin. Nous vous dévoilons nos petites astuces pour bien choisir votre équipement.

Les différents types de pompe à chaleur

Avant de choisir votre pompe à chaleur Lyon, il est nécessaire de prendre connaissance des différents types de pompes à chaleur proposés sur le marché. Il en existe actuellement trois :

A lire également : 3 façons d'aménager l'entrée de sa maison

• La pompe à chaleur aérothermique (air/air ou air/eau) : c’est certainement le modèle le plus populaire en ce moment. D’une part, le modèle air/air diffuse de la chaleur dans votre maison, et d’autre part, le modèle air/eau fonctionne à partir d’un radiateur à eau. Selon vos besoins, ce type de pompe à chaleur peut être installé à l’intérieur de votre domicile ou à l’extérieur.• La pompe à chaleur géothermique (sol/sol ou sol/eau) : ce modèle prélève généralement la chaleur dans la terre grâce à des capteurs horizontaux ou grâce à des capteurs verticaux. Dans tous les cas, ce type de pompe à chaleur nécessite un grand terrain pour être installé correctement.• La pompe à chaleur hydrothermique (eau/eau) : si vous disposez d’une grande ressource en eaux, optez pour ce modèle. Malgré le fait qu’elle soit composée de systèmes performants, il faut toutefois savoir qu’elle n’est compatible qu’avec un plancher chauffant et un radiateur basse température.

La performance de la pompe à chaleur

Dans la liste des critères d’achat à ne surtout pas négliger avant de choisir une pompe à chaleur à Lyon, nous retrouvons la performance de la pompe à chaleur, communément connue en tant que COP (coefficient de performance). Ce coefficient correspond au rapport entre l’énergie électrique dont la pompe à chaleur a besoin et l’énergie thermique qui est ensuite restituée au chauffage.

A voir aussi : Comment s’apercevoir de problèmes d’isolation sur notre maison ?

En termes plus simples, si la pompe à chaleur possède un COP 3, cela signifie que celle-ci produit 3 kWh de chaleur alors qu’elle n’utilise qu’un kWh pour fonctionner. À noter toutefois que ce coefficient est souvent obtenu grâce à une température extérieure nominale et ne représente donc pas la performance exacte de l’appareil.

Le dimensionnement et la puissance de la pompe à chaleur

Avant de faire votre choix final, vous devez également prendre en considération le dimensionnement de la pompe à chaleur. Ce critère de choix joue un rôle primordial dans l’optimisation de la durée de vie de l’équipement et de sa performance. Dans ce contexte, sachez qu’un surdimensionnement pourra engendrer des coûts supplémentaires durant votre achat, car le prix d’une pompe à chaleur dépend avant tout de sa puissance. Outre cela, il faut aussi savoir qu’une puissance trop élevée entraînera une dépense énergétique supplémentaire, et ainsi des coûts supplémentaires.

Par ailleurs, un sous-dimensionnement vous causera également des problèmes dans le futur. En effet, une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne pourra pas subvenir à vos besoins en chauffage chez vous, et vous demandera de rajouter un appoint électrique énergivore de plus

Partager :