Quelle sous-couche en PVC dois-je utiliser ?

876
Partager :

Très prisé, le sol polychlorure de vinyle combine confort avec divers designs. Peu fragile, il offre un nettoyage facile. En réalité, pour avoir un sol en PVC agréable, il vous incombe de choisir la sous-couche qui correspond. Alors, quelle est la sous-couche en matériau PVC que vous devez utiliser ? Découvrez les éléments de réponse au travers de cet article !

Sous-couche en PVC : la couche que vous devez utiliser

Pour insonoriser le sol, la pose du sol en polychlorure de vinyle requiert la mise en place des sous-couches adaptées. Non seulement ceci, vous épouserez aussi un écartement des dalles ou lames en PVC. Par conséquent, il vous incombe de choisir une sous-couche souple et mince.

A lire également : Quel est le budget de construction d’un garage

Sauf quand votre sol présente des irrégularités. Dans ce cas de figure, il vous faudra adopter un isolant rigide qui pourra rattraper les défectuosités du sol. Parfois, les bidouilleurs optent pour une sous-couche en mousse de polystyrène hautement flexible pour les sols en PVC.

Sous-couche en PVC : quels sont les divers matériaux utilisés ?

Quatre principaux matériaux se présentent pour la conception de sous-couches en PVC. Et ce, selon leurs différentes propriétés.

Lire également : Carrelage extérieur antidérapant : Le choix idéal pour votre espace extérieur

La mousse de polystyrène extrudé

Avant tout, il convient de retenir que la mousse de polystyrène extrudée représente la solution la plus utilisée. Très robuste, elle masque bien les imperfections des sols. Dans le même temps, elle se révèle aussi étanche. Mis à part ceci, elle propose 25 % de taux d’isolation. Ce qui correspond à son meilleur atout. Peu résistante au feu, cette alternative détient de faibles performances phoniques.

Le liège

En termes du liège, nous pouvons dire ce matériau se révèle particulièrement écologique. Avec une grande étanchéité, celui-ci offre de bonnes propriétés isolantes. Cette forme de sous-couche convient parfaitement aux lieux de passages intensifs. N’oubliez surtout pas que les sous-couches en liège s’avèrent imputrescibles.

Les fibres de bois

Plébiscitées pour des performances thermiques remarquables, les sous- couches en PVC, ces fibres de bois absorbent tous types de sons. Cette alternative représente la meilleure option pour réduire le bruit ambiant.

Le polyéthylène

À un coût accessible, le polyéthylène s’apparente aussi à une solution étanche. En réalité, elle propose une barrière contre toute humidité. De surcroît, cette option présente aussi une belle performance thermique.

Sous-couche en PVC : quelles sont les différentes solutions  ?

Pour répondre à vos attentes, nous avons décidé de vous lister les différentes alternatives à une sous-couche en PVC.

La sous-couche Sarlibase

La sous-couche Sarlibase correspond idéalement aux endroits difficiles. Dans le même temps, elle offre une bonne ventilation en raison de son envers en relief. En cas de fortes humidités, de supports hétérogènes et fissurés, vous pouvez vous en servir. En faisant son association avec une plinthe ventilée correspondante, vous épouserez une grande résistance au développement de germe. Notez bien que la plinthe ventilée représente un revêtement de sol PVC compact. Mis à part ceci, vous bénéficierez aussi de la résistance aux infiltrations.

La sous-couche Sarlibase lisse

En cas de rénovation, vous éprouverez de difficultés à poser un sol PVC sans réaliser en amont des travaux de préparation. Par contre, avec la sous-couche Sarlibase lisse, vous pouvez y arriver sans difficulté. Sachez que vous pouvez effectuer la pose du nouveau revêtement simplement sans difficulté tant que le support est suffisamment sain.

Partager :