Aide changement chaudière : le financement de vos travaux

7
Partager :
Aide changement chaudière le financement de vos travaux

Votre vieille chaudière commence à présenter des dysfonctionnements ? Dans ce cas, la meilleure solution est de la remplacer par un modèle moderne et à haute performance énergétique. Il existe d’ailleurs des aides financières qui peuvent alléger le coût de vos travaux de remplacement.

Celles-ci sont consacrées aux appareils les plus économes et les moins polluants. Zoom sur les financements possibles dans le cadre d’un changement de chaudière.

A lire aussi : Comment bien équiper sa cuisine en 2021 ?

Ma Prime Rénov’

Il s’agit d’une prime qui permet aux ménages modestes de profiter de subventions lors de l’installation d’une chaudière à bois ou d’une chaudière gaz à condensation. Le montant de la subvention peut varier en fonction des performances de la chaudière. Il convient également de noter que celle-ci est versée à l’issue des travaux, sur présentation de la facture d’un expert qualifié RGE. De même, notez que votre logement ne doit pas être raccordé à un réseau de chaleur financé par l’ADEME.

Le prêt à taux zéro

Vous avez également la possibilité de prétendre à l’éco-prêt à taux zéro pour le financement du changement de votre chaudière. Celui-ci n’est pas soumis à des conditions de ressources et est destiné aux ménages qui souhaitent remplacer leur ancienne chaudière par un nouvel équipement basé sur l’énergie renouvelable.

A lire également : Comment bien nettoyer ses vitres de maison ?

Vous pouvez également prétendre à cette aide si l’acquisition de la nouvelle chaudière s’inscrit dans un bouquet de travaux qui offrent une performance énergétique considérable. Les travaux doivent atteindre une consommation conventionnelle annuelle qui ne dépasse pas les 331 kWh/m2.

Pour profiter de cette aide, votre logement doit dater de plus de 2 ans et servir de résidence principale. De même, les travaux doivent être effectués par un professionnel.

chaudière

 La TVA à 5,5%

Pour encourager la rénovation énergétique, l’Etat a offert une réduction de 5,5% de TVA sur certains équipements. Ceux-ci doivent être facturés et mis en place par un professionnel RGE dans votre résidence qui date de plus de 2 ans. D’autre part, votre logement doit se trouver en métropole, qu’il soit une résidence principale ou secondaire.

Le programme Habiter Mieux

L’agence nationale de l’habitat encourage également les ménages pour la rénovation énergétique. A cet effet, elle propose des aides financières pour le changement de la chaudière. Le programme Habiter Mieux Sérénité est accessible sous certaines conditions. La première est que les travaux de rénovation permettent d’obtenir un gain énergétique de 35% au minimum. De même, selon vos revenus, vous pourrez obtenir une aide allant de 35 à 50% du montant total hors taxe de l’installation de la chaudière.

Le certificat d’économie d’énergie

Il est également possible d’obtenir un financement de la part des fournisseurs d’énergie. Grâce au dispositif de CEE, ces derniers apportent une aide aux ménages qui désirent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Le financement se traduit le plus souvent par des bons d’achat, des prêts à taux bonifié, des primes, etc.

Les certificats d’économie d’énergie sont accessibles sous plusieurs conditions. Votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans et la chaudière doit être installée par un professionnel RGE. Elle doit aussi permettre d’obtenir une efficacité énergétique supérieure ou égale à 92%.

En somme, il existe de nombreuses aides qui peuvent vous permettre de financer le changement de votre chaudière. D’ailleurs, vous pouvez cumuler certaines d’entre elles comme le prêt à taux zéro et Ma prime Rénov’.

Partager :