Connect with us
Déco

Comment bien choisir son garde-corps ?

Encore appelé garde-fou ou rambarde, le garde-corps est une barrière de protection. On le retrouve au niveau d’un escalier ouvert, d’une mezzanine ou encore sur un balcon. Mais au-delà de son rôle sécuritaire, le garde-fou est également un élément décoratif qu’il faut choisir avec soin. Voici quelques informations pour vous aider à bien choisir votre garde-corps.

Lire également : Comment entretenir le mobilier en bois ?

Condition d’utilisation d’un garde-corps et les normes à respecter


Le garde-corps devient obligatoire au sein d’un logement dès lors que la hauteur d’une chute dépasse un mètre. Il est également indispensable lorsqu’une pente est supérieure à 45 ° à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison.

La conception du garde-fou est encadrée par des normes et la plus importante en France est la norme NF P01-012. Elle définit les règles de sécurité et les dimensions des garde-corps de façon stricte. Sur le marché, vous aurez le choix entre deux types de garde-corps :

A voir aussi : Rénovation de salle de bain : les bonnes pratiques

  • les garde-corps minces d’une épaisseur E ≤ 20 cm ;
  • les garde-corps épais d’une épaisseur E> 20 cm.

Lors de leur conception, les garde-corps peuvent être ajourés ou composés. Le choix de l’un ou l’autre se fait alors en fonction de la nature de la chute ou de la pente. Mais on tient aussi compte du type d’infrastructure.

La hauteur et le niveau de résistance du garde-corps 

La hauteur d’un garde-corps varie en fonction du lieu où il doit être posé. Ainsi, sur un palier ou une mezzanine, la hauteur de la rambarde est d’un mètre au minimum. Cette hauteur est la même, lorsqu’il s’agit d’une fenêtre située à l’étage, d’un balcon, d’une loggia ou encore d’une terrasse. Dans le cas des escaliers, il faut non seulement considérer la hauteur de la main courante du garde-corps, mais aussi le rapport de ce dernier avec son nez-de-marche.

Sachant qu’on peut prendre appui sur la rambarde, il est important qu’elle soit aussi résistante pour ne pas céder face au poids du corps. À ce titre, il est conseillé d’opter pour des garde-fous ayant une résistance de 60 daN/ml ou de 130 daN/ml. Dans le premier cas, la longueur doit être supérieure à 3,25 m. Dans le second cas, la longueur est inférieure ou égale à 3,25 m.

Matériau à choisir pour votre garde-corps


Différents matériaux peuvent être choisis pour réaliser les rambardes. Généralement, les fabricants utilisent le bois, le métal, le verre et le béton.

Le garde-corps en bois

Le bois est un matériau noble. Il est à la fois écologique, économique et esthétique. Lors de la conception de votre garde-fou, vous aurez le choix entre plusieurs essences végétales. Vous pouvez choisir le chêne, le hêtre, le noyer, le frêne ou encore le tilleul.

Le garde-corps en métal

Qu’il soit conçu en aluminium, en acier ou en inox, le garde-corps en métal s’adapte à la plupart des bâtiments. Il est esthétique, résistant, mais nécessite un peu d’entretien. Il faut également tenir compte des normes en vigueur lors du choix de l’un ou l’autre de ces métaux.

Le garde-corps en béton

Le garde-fou en béton est peu esthétique, peu pratique, mais solide. Il est très apprécié en extérieur et il est bon marché. Il se marie très bien avec l’aluminium, l’acier, l’inox, et même parfois le bois.

Le garde-corps en verre

C’est le meilleur matériau pour allier esthétique et sécurité. Il s’accorde à tous les styles architecturaux et c’est une solution très prisée dans le design contemporain.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Continue Reading
Les Copeaux sur Facebook
Ne ratez pas

ad

Articles Populaires
Articles récents
Abonnez-vous à newsletter

Haut
Show Buttons
Hide Buttons