Finances : cumul de prêt, comment cela fonctionne et quelles solutions sont possibles ?

93
Partager :

Il est tout à fait possible et même courant dans certains ménages d’avoir plusieurs prêts en cours, les Français sont d’ailleurs plus nombreux à se tourner sur les crédits à la consommation. Les crédits à la consommation, le prêt immobilier, des prêts professionnels, il est rapide d’avoir besoin de financement pour plusieurs projets et de se voir dans une situation difficile. Si le cumul de prêts n’est pas un problème en soi, cela peut amener à une situation compliquée d’endettement, mais il existe quelques solutions pour mieux gérer ses finances avant que cela ne soit trop tard. 

Qu’est-ce que le cumul de prêt ?

Le cumul de prêt est quelque chose de tout à fait courant. On sait qu’il y a au moins un Français sur trois qui a un moins un crédit immobilier en cours depuis vingt ans, d’après Statista. Il est alors rapide de se trouver dans une situation de cumul de prêt puisque le crédit immobilier s’étale sur de longues années. Dès lors que l’on a au moins deux crédits en cours, on peut parler de cumul de prêt. Il n’y a en France aucune règlementation concernant le nombre de prêts possible. Concrètement, on peut souscrire à autant de crédits ou de prêts que l’on souhaite, tant que l’on a les moyens de les rembourser. Il n’y a pas non plus de limite selon la nature du prêt, c’est-à-dire que l’on peut avoir plusieurs crédits immobiliers ou crédits à la consommation en même temps. 

A lire également : Comment enlever traces sur plaque vitroceramique ?

Le système de prêt et les différentes possibilités d’emprunt vont d’ailleurs dans le sens du cumul puisqu’il est possible d’avoir des crédits répartis dans les différents projets que l’on mène. On peut emprunter pour obtenir des prêts travaux pour rénover son logement et ensuite prendre un crédit à la consommation pour s’acheter une voiture. Le cumul de prêt est même presque encouragé puisque certains ménages se voient obligés d’avoir recours à des crédits ou des prêts pour subvenir à leurs différents besoins. 

L’encadrement des banques 

Bien qu’il n’y ait pas de limite légale au nombre de crédits en cours, ce sont les organismes bancaires qui vont finir par empêcher un cumul trop important de prêts. En effet, lorsqu’une personne ou un ménage arrive dans une situation trop critique financièrement, il n’arrivera plus à contracter de nouveaux crédits. C’est d’ailleurs une règle qui est imposée par le Haut Conseil de stabilité financière qui demande aux organismes de prêts de toujours vérifier la situation financière d’un emprunteur pour que le taux d’endettement ne dépasse pas les 35 %. C’est une règle d’or à suivre aussi du côté des ménages, qui ne doivent en aucun cas dépasser ce seuil, auquel cas, on arrive en situation de surendettement. 

A lire aussi : Reconversion professionnelle : se former au métier de fleuriste

Lorsqu’un ménage à un taux d’endettement supérieur à 33 %, les établissements ne doivent pas leur proposer de prêts ou de crédits, peu importe leur nature, mais il existe des possibilités d’ajustement selon la demande. Dans ces cas-là, pour ne pas arriver trop proche de la situation de surendettement, une bonne solution est d’effectuer un regroupement de crédits, aussi appelé rachat de crédit.  

La solution du regroupement de crédits 

Le regroupement de crédits est une solution proposée par les établissements de prêt ou les banques comme Partners Finances. Le fonctionnement est simple, l’organisme prêteur va tout simplement racheter les crédits et prêts en cours et proposé un nouveau crédit qui regroupe toutes les sommes. Si un ménage possède un prêt immobilier et plusieurs crédits à la consommation, on peut alors tous les regrouper en une seule et unique mensualité. L’avantage pour les ménages est d’obtenir de nouvelles modalités, comme un taux unique au lieu de plusieurs différents et surtout de pouvoir étaler le remboursement sur une plus longue période. 

Afin d’alléger la situation financière d’un ménage, sans réduire les sommes à rembourser, on peut simplement rallonger la durée de remboursement, ce qui réduit largement les mensualités. Avec des mensualités plus faibles, le ménage peut alors regagner en capacité financière. 

Les modalités du regroupement de crédits 

Le regroupement de crédit est disponible dès lors que l’on dispose d’un cumul de prêts. Au lieu de se retrouver progressivement dans une situation compliquée, on peut alors contacter un établissement pour faire une demande de rachat de crédits. Selon la situation du ménage, on peut adapter la situation en fonction de la demande et réduire les mensualités jusqu’à 60 % de moins. Cela permet de réduire drastiquement le taux d’endettement d’un ménage et donne donc de nouvelles possibilités financières. 

L’intérêt est d’avoir une gestion simplifiée de tous ses crédits en cours, mais aussi de débloquer de la trésorerie dès le début du regroupement de crédits. On peut alors envisager plus simplement le remboursement au fil du temps et même accéder à un prêt immobilier par exemple. De plus en plus de Français ont recours à cette solution pour éviter de tomber dans une situation de surendettement. L’inflation poussant aussi les ménages à prendre des crédits à la consommation, ce qui entraîne ce genre de situation. 

Partager :