Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

31
Partager :
assurance habitation 

Plusieurs raisons peuvent amener un assuré à résilier son contrat d’assurance habitation. Cependant, pour que cette opération se passe sans encombre, celle-ci doit être faite suivant un certain nombre de règles. Comment s’y prendre pour rompre son contrat d’assurance donc ? Éléments de réponse !

Choisir le bon moment pour le faire

Avant 2015, tout assuré devrait attendre la fin de l’échéance de son premier contrat d’assurance avant de le résilier. Si celui-ci ne se pliait pas à cette règle, il s’exposait à de multiples sanctions. Une période qui est heureusement révolue.

A lire également : Quelles sont les grandes familles de piscine hors sol ?

Résilier son contrat avec la loi Chatel

Depuis l’arrivée des lois Chatel et Hamon, un assuré a la possibilité de mettre fin à son contrat d’assurance à tout moment. Seulement, pour des mesures de sécurité, il faudra attendre au moins un an après la souscription de ce dernier.

Cependant, avec la loi Chatel, chaque compagnie d’assurance doit envoyer l’avis d’échéance de son assuré 15 jours avant la date limite de rupture du contrat. S’il le fait, l’assuré dispose de 20 jours après la réception de cet avis pour résilier son contrat d’assurance. Dans le cas contraire, ce dernier peut rompre son contrat à tout moment, et ce, sans préavis.

A découvrir également : Toulouse pour investir dans l'immobilier ?

Rompre son contrat dans des cas spécifiques

Hormis les prédispositions offertes par les lois Chatel et Hamon, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance habitation dans bien des cas. Ainsi, le bon moment pour résilier un contrat d’habitation pourrait bien être durant un déménagement.

S’il ne s’agit pas d’un déménagement, vous pourrez mettre fin à votre contrat d’assurance si votre assureur augmente ses tarifs. De même, vous pouvez résilier votre contrat si les risques auxquels est exposé votre logement diminuent ou augmentent.

Rompre son contrat en fin d’échéance ou au cours de l’année de couverture est également une possibilité qui vous êtes offerte.

Envoyer votre lettre recommandée avec un accusé de réception

Une fois que vous avez choisi le bon moment pour rompre votre contrat d’assurance, il vous faudra ensuite rédiger votre lettre de résiliation de contrat. Celle-ci doit notamment présenter le motif pour lequel vous souhaitez rompre cet accord avec votre ancien assureur. Après la rédaction de ladite lettre, vous devez ensuite l’envoyer à votre compagnie d’assurance.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser le moyen d’expédition qui vous semble le plus accessible. En effet, pendant que certains enverront cette lettre par le poste ou en ligne, d’autres iront la déposer au sein même des structures de ladite compagnie d’assurance. Toutefois, peu importe le moyen par lequel vous transmettez votre lettre à votre assureur, celui-ci doit vous certifier qu’il l’a bien reçue.

Quelques conseils pour bien résilier son contrat d’assurance habitation

Pour bien résilier son contrat d’assurance habitation, vous devez envoyer votre lettre de résiliation au moins 2 mois avant que la rupture ne soit effective. Par ailleurs, il est également très utile de souscrire dans la foulée une autre assurance habitation.

Cette nouvelle compagnie peut en effet à votre place, mener ces démarches de résiliation auprès de votre ancien assureur. Pour ce qui est de la hausse des prix d’un contrat d’assurance habitation, prenez le temps de discuter avec votre assureur. Cela vous permettra d’en connaître les raisons et de prendre une décision objective.

Partager :