Mérule à la maison : comment se débarrasser de ce champignon ?

24
Partager :

Plus connue sous le nom de « lèpre de maison », la mérule est un champignon lignivore qui peut causer d’énormes dégâts dans une habitation. Habituellement, présent dans les vieilles bâtisses et les maisons inhabitées, il peut très vite se propager dans les maisons aux alentours (neuves ou pas). Il est donc primordial d’éradiquer ce champignon dès son apparition afin qu’il ne détruise pas la bâtisse. Comment procéder ? Lisez la suite pour en savoir plus !

Réduire le taux d’humidité

Il suffit d’un rien pour se retrouver avec la mérule dans sa maison. En effet, l’humidité est le premier facteur à l’origine de l’apparition de mérule dans une maison. Une mauvaise isolation extérieure peut très vite vous exposer à une infiltration d’eau de pluie dans votre habitat. De même, des fuites de canalisation, un défaut de chauffage ou encore de ventilation peuvent engendrer la prolifération de ces parasites.

A lire aussi : Terrasse : comment choisir ses matériaux de revêtement ?

Pour y remédier, il est donc nécessaire d’entreprendre des travaux d’assainissement dans la maison. Pour ce faire, recourir à des procédés d’assèchement est la méthode la plus courante. Cela consistera en la diffusion d’une forte chaleur dans l’habitat, et ce pour une durée minimum de 16 heures. Il est également possible d’injecter de la résine dans les murs afin d’y supprimer l’excès d’humidité.

Par ailleurs, vous pourriez être amené à remplacer les matériaux de la maison infestés par ce parasite. Il vous faudra pour cela remplacer les planchers, les revêtements de mur en papier ou tissus, les lambris… Dans certains cas, il vous faudra même démonter des poutres porteuses. Mieux vaut pour cela faire appel à un professionnel.

A lire aussi : Quel carrelage dans le salon ?

Utiliser des traitements fongicides

Pour accélérer la mort de la mérule, vous pouvez recourir à des traitements fongicides de type chimique. Pour éviter tout danger, il est préférable de se faire aider par un professionnel en la matière. Celui-ci saura comment procéder en toute sécurité à la pulvérisation de ces produits toxiques sur les matériaux infestés. Mais avant, une inspection minutieuse des lieux s’impose pour s’assurer des parties à traiter.

Le professionnel peut donc être amené à percer des cloisons ou les planchers pour un meilleur examen visuel. Toutefois, cette technique n’est pas garantie à 100 %, car elle ne permet pas réellement une vue d’ensemble du bien à traiter.

Se faire aider d’un chien renifleur

Pour détecter sans l’ombre d’un doute la présence de mérule dans un habitat, faites appel à BZH Qualité. En effet, cette entreprise a dressé un chien renifleur de la mérule pour la détecter. Pionnière dans le domaine, elle vous garantit à l’aide de son chien renifleur un diagnostic sûr à 95 %. Cette assurance résulte du fait que le chien a été formé de la même manière que des chiens policiers entrainés pour la détection de drogue.

Une fois sur place, l’animal reniflera toute la maison et surtout la boiserie dans l’intention de détecter toute trace de ce champignon. L’avantage de cette méthode est qu’il n’y a pas de destruction de murs ou cloisons pour la détection de mérule. De plus, elle permet de délimiter avec précision la zone à traiter.

Partager :