Quelles sont les normes des chaussures de sécurité ?

12
Partager :

Plusieurs domaines professionnels nécessitent le port d’équipements spécifiques. Lorsque vous travaillez dans le BTP ou lorsque vous faites du bricolage à la maison, vous devez garantir votre sécurité. Pour ce faire, il y a des tenues et des accessoires que vous devez impérativement porter. Parmi les éléments qui sont incontournables, il y a les chaussures de sécurité. Afin qu’elles protègent efficacement vos pieds, il est important qu’elles répondent à certaines normes. Quelles sont-elles ? Lisez cet article pour les découvrir.

L’importance du port des chaussures de sécurité

Un équipement de protection individuel ou EPI est un dispositif nécessaire pour tous les travailleurs. Il a pour objectif de les protéger contre les risques professionnels auxquels ils peuvent être confrontés. Il est important de rappeler que ces menaces peuvent nuire à la santé, mais aussi à la sécurité sur le lieu de travail.

A voir aussi : Comment choisir une chaise design ?

C’est la raison pour laquelle l’EPI doit être porté suivant des règles bien définies par l’employeur. Il doit d’ailleurs faire suivre une formation aux travailleurs afin qu’ils soient sensibilisés sur l’importance du port des équipements de protection individuelle. Parmi les obligations auxquelles vous serez confrontées sur le chantier, il y a celle du port des chaussures de sécurité. N’hésitez donc pas à choisir une chaussure de sécurité efficace.

Les normes de sécurité EN 20 345

En France, le port de chaussures de sécurité est dicté par la norme EN ISO 20345. Elle regroupe plusieurs normes de sécurités à savoir : SB, S1, S1 P, S2, S2 P, S3, S4, S5 et SBH. Ce que vous devez retenir, c’est que la norme SB est la base de toutes les chaussures de sécurité. Elle concerne les chaussures fabriquées avec des matériaux capables de résister à l’abrasion et aux déchirures. Elles doivent disposer d’autres caractéristiques comme : une semelle antidérapante, une coque résistante à une force d’écrasement de 1500 kg et à un choc d’environ 200 joules.

A découvrir également : Rénovation d'une maison ancienne à Toulouse avec un architecte d'intérieur

En ce qui concerne les formes de chaussures de sécurité, il y en a pour tous les goûts. Selon vos besoins, vous trouverez :

  • des chaussures de sécurité hautes ;
  • des chaussures de sécurité basses ;
  • des bottes de sécurité qui arrivent sous le genou ;
  • des boots qui s’arrêtent à mi-mollet
  • et les cuissardes de sécurité.

Certaines normes particulières ont été ajoutées à la norme SB pour répondre aux besoins et aux attentes des travailleurs. Que ce soit en termes de confort, de durabilité et de protection, certaines caractéristiques sont ajoutées aux chaussures pour garantir votre sécurité.

Les normes spécifiques aux chaussures de sécurité

Pour garantir votre sécurité sur votre lieu de travail, vous devez choisir les bonnes chaussures de sécurité. À cet effet, il existe des normes auxquelles vous devez impérativement faire attention.

La norme S1

Lorsque vous travaillez dans un environnement de travail sec, vous devez vous procurer des chaussures de sécurité en cuir qui respectent la norme S1. En d’autres termes, elles doivent être antistatiques et absorber l’énergie au niveau des talons. Avec ses caractéristiques FO, votre équipement de protection doit offrir une résistance aux hydrocarbures et aux huiles minérales.

La norme S1P

La norme S1P est aussi adaptée aux travailleurs destinés aux environnements secs. En respectant cette mesure, vous serez amené à sélectionner des chaussures de sécurité fermées à l’arrière. Elles doivent présenter les caractéristiques SB + A + FO + E + P. Cela signifie qu’elles seront antistatiques et résistantes aux huiles et aux hydrocarbures. Elles possèdent des semelles résistantes à la perforation et absorbent l’énergie au niveau des talons.

La norme S2

La norme S2 est destinée aux travailleurs dans les environnements humides. Pour répondre aux exigences de leur milieu de travail, il est indispensable que les chaussures remplissent quelques critères. C’est la raison pour laquelle elles sont antistatiques, résistantes aux huiles minérales et hydrofuges. Elles résistent aussi à la pénétration et à l’absorption de l’eau de la tige. Enfin, elles absorbent aisément l’énergie au niveau des talons. Pour être plus précis, cette norme regroupe les caractéristiques S1 et WRU.

La norme S3

La norme S3 concerne les chaussures de sécurité qui regroupent les caractéristiques des chaussures normées S2 + P. En d’autres termes, cet accessoire vous servira dans un environnement particulièrement humide grâce à sa semelle résistante à la perforation et aux caractéristiques de la norme S2 citées plus haut.

Les normes additionnelles

Ce qui est intéressant avec les chaussures de sécurité, c’est que des normes additionnelles sont définies pour la protection des travailleurs. Parmi celles-ci, on peut par exemple mentionner : la norme SRA, SRB, SRC, HRO et CI.

La norme SRA

Lorsque vous travaillez dans des zones où les risques que vous glissez sont élevés, vous devez trouver les bonnes chaussures de sécurité pour rester en équilibre. Avec la norme SRA, vous garantissez votre protection. Les chaussures avec cet indice sont dotées de semelles antidérapantes ou adhérentes. Grâce à elles, vous tiendrez sur les sols remplis d’eau et de détergents. Vous offrirez également de meilleures performances sur les sols en céramique.

La norme SRB

Sur les sols métalliques, la résistance au glissement est également très importante. Lorsqu’une chaussure de sécurité répond à la norme SRB, elle est dotée de semelles adhérentes et antidérapantes spécialement conçues pour travailler sur les sols métalliques ou les surfaces recouvertes de glycérine.

La norme SRC

La norme SRC combine les caractéristiques de la norme SRA et celles de la norme SRB. En d’autres termes, avec une chaussure qui répond à ce critère, vous profiterez d’une semelle adhérente sur les sols métalliques et en céramique. Qu’ils soient recouverts d’eau ou de glycérine, vous pourrez aisément réaliser vos tâches sans glisser.

La norme HRO

En fonction du secteur d’activité dans lequel vous travaillez, vous aurez besoin de protéger vos pieds de la chaleur. Avec la norme HRO, vous bénéficierez de chaussures de sécurité avec des semelles qui peuvent tenir au contact jusqu’à 300 °C.

La norme CI

Enfin, vous devez également résister au froid. Avec les chaussures de sécurité CI dotées de semelles isolantes, vous tiendrez dans des milieux où la température maximale est de 10 ° C.

En définitive, les normes de chaussures de sécurité sont importantes pour effectuer le bon choix. N’hésitez donc pas à les prendre en considération pour assurer votre sécurité.

Partager :