Quel est le montant d’une rente d’invalidité ?

55
Partager :

Face à un accident du travail ou à une maladie professionnelle de l’employé, l’employeur ne sait pas toujours quel impact financier il a. Explications : Les assureurs d’abord vous informent que votre salarié conserve les conséquences de son accident du travail ou de sa maladieet qu’il se voit donc attribuer un taux d’invalidité partiellement permanente pour l’indemniser de sa blessure. Quand et comment lacompensation entre-t-elle en jeu ?

Souvent, l’employeur néglige ce type de décision de la Caisse qui, toutefois, en raison de son incidence sur son taux de cotisation au taux, peut avoir des conséquences financières importantes pour l’entreprise. Voici un rappel des règles en vigueur.

A découvrir également : Comment calculer la rentabilité nette d'un investissement locatif ?

Quand un taux d’invalidité permanente peut-il être partiellement administré à l’employé ?

Affectation d’un l’invalidité permanente partielle du travailleur entre en vigueur le jour de sa consolidation, c’est-à-dire lorsque son état de santé ne s’est pas détérioré et stabilisé, et qu’il conserve les conséquences de son accident du travail ou de sa maladie.

A voir aussi : Pourquoi réaliser un investissement locatif à Bordeaux ?

En pratique, l’employé dont l’état de santé a été consolidé est convoqué par le service d’examen médical de la Caisse pour examen par le médecin consultant. Ce dernier déterminera si les conséquences de l’employé justifient l’octroi d’un taux d’invalidité permanente partielle et, par conséquent, d’une indemnisation financière.

En effet, le rôle du conseiller médical de la caisse principale consiste à évaluer l’invalidité partielle permanente de l’employé en utilisant la méthode Accidents du travail, qui est la méthode de calcul de la méthode de calcul de la méthode de calcul de la d’incapacité permanente partielle de travail.

Pour ce faire, le conseil du médecin de la caisse primaire doit prendre en compte ce qui suit :

  • le type d’infirmité de l’employé,
  • son état général,
  • son âge,
  • ses capacités physiques et mentales,
  • compétences et qualifications professionnelles.

Par conséquent, sur la base des quatre premiers points, un taux médical d’invalidité permanente partielle est déterminé.

Le dernier point est un élément médico-social, qui est informé par le conseiller médical si les conséquences de l’accident ou de la maladie professionnelle pour lui doivent conduire à un changement de la situation professionnelle du salarié ou à un changement d’emploi. Dans ce cas, cela permettra au fonds primaire de déterminer si un coefficient socio-professionnel doit être ajouté au tarif médical.

À la fin de cette Le processus des travailleurs est informé par le fonds principal, qui est recommandé à la fois à AR et à l’employeur, de sa décision de lui accorder un taux d’invalidité partiellement permanente afin de l’indemniser des conséquences qu’il conserve en raison de son accident du travail ou de sa maladie professionnelle.

Point important : l’impact financier de cette décision, tant pour l’employé que pour l’employeur, dépend de l’invalidité permanente partielle accordée par le fonds primaire.

  • Si le taux d’invalidité partielle permanente est inférieur à 10 %, l’indemnité prendra la forme d’une déduction en capital ponctuelle versée à l’employé ;
  • Si le taux d’invalidité partielle permanente est d’au moins 10 %, la compensation prendra la forme de pensions versées à l’employé à vie.
  • Pour
  • l’ employé

L’ allocation de capital (AI) est reçue par l’employé dans un paiement ponctuel après la période restante pour contester la décision du Fonds, qui l’informe de son taux d’invalidité partielle permanente.

Le montant de cette IA est déterminé par l’échelle annuelle ajustée de l’incapacité de travail. En 2018, le montant de la déduction pour capital versée à l’employé est le suivant :

Taux de l’ICR Montant de l’IA
1% 416,47 €
2% €676,90
3% 989,15 €
4% €1 561,20
5% 1 977,76€
6% 2 446,16
7% €2 966,40
8% €3 539,11
9% 4 163,61€
  • Pour l’employeur

Le coût moyen indiqué dans l’ échelle de coût moyen d’une déduction en capital est débité au compte d’employeur courant de l’entreprise. Le montant dépend de l’activité de l’entreprise.

Par exemple, en 2018, un employeur opérant dans le secteur de la métallurgie sera facturé 2 131 euros sur le compte de son employeur (coût moyen d’une déduction en capital d’une valeur IPP de 1 à 9 %).

L’ incidence financière de la décision du fonds principal d’accorder une déduction pour capital à un employé en cas d’accident du travail ou d’une maladie professionnelle est donc limitée au bénéfice de la Employeurs.

Note : Si l’employé reçoit la reconnaissance de l’erreur inexcusable de son employeur par rapport aux conséquences qu’il a, sa compensation en capital est doublée (augmentation de la déduction en capital).

Quel effet l’octroi d’une pension affecte-t-il à la fois l’employé et l’employeur ?

  • L’ impact d’une pension sur l’employé

Lorsque le taux d’incapacité permanente partielle de travail atteint le seuil de 10 %, le salarié a droit à une pension à vie à partir du jour suivant sa consolidation.

Le calcul de cette pension est complexe et repose sur deux paramètres : le salaire annuel de référence (c’est-à-dire la rémunération totale effective perçue au cours des 12 mois précédant l’interruption du travail après l’accident ou la maladie) et le taux d’invalidité permanente partielle (IPP) attribué par la caisse principale.

Pour recevoir le montant de la pension versée annuellement à l’employé, les éléments suivants suffisent :

  • pour les taux d’intérêt compris entre 10 % et 49 % pour multiplier le salaire de l’année de référence par le taux de l’IPP divisé par deux

Par exemple, un salarié a un salaire de référence de 20 000 euros et un taux IPP de 22 %. Montant de sa pension annuelle : 20.000 x (22% /2) = 2.200€

  • pour les taux d’intérêt supérieurs à 50 % pour multiplier le salaire annuel de référence par le taux de l’IPP divisé par deux, majoré de moitié pour la partie supérieure à 50 %.

Par exemple, un salarié a un salaire de référence de 20 000 euros et un taux IPP de 75 %. Montant de sa pension annuelle : 20 000 x (50% /2) (taux de 75% — 50 ou 25 x 1,5)) = 12.500€

En pratique, la pension est trimestrielle (ou mensuelle pour l’IPP d’au moins 50 %).

  • L’ impact une pension à l’employeur

Lorsqu’ un taux d’invalidité permanente partielle atteint la limite fatidique de 10 %, l’incidence financière de la décision du fonds primaire sur l’employeur est importante, car elle augmente considérablement la valeur du risque existant dans le calcul du taux de cotisation AT . Le taux de cotisation AT de l’employeur augmentera mécaniquement, ce qui aura une incidence sur l’augmentation des cotisations à l’USSRF pour A/PM (ces cotisations sont basées sur la masse salariale de l’entreprise multipliée par le taux de cotisation AT).

Pourquoi cet impact financier est-il important  ?

Le montant imputé sur le compte d’employeur courant de l’employeur dépend de l’invalidité permanente partielle attribuée à l’employé, mais aussi de la sphère d’activité de l’employeur conformément à la Échelle des coûts moyens .

Par exemple, en 2018, un employeur travaillant dans le secteur de la métallurgie ajoutera 55 541 euros au compte de son employeur pour un taux d’intérêt IPP compris entre 10 et 19 %, 109 418 euros pour un taux IPP de 20 à 39 %, et 539 229 euros pour un taux IP de 40 % ou plus (ou décès du Employés)

Note : Si le salarié reconnaît lanégligence inexcusable de son employeur par rapport à l’héritage qu’il détient, sa pension est augmentée (en pratique, le montant de la pension annuelle est doublé). Les paiements sont effectués par le fonds principal, qui peut les recouvrer auprès de l’employeur.

L’ incidence de la décision du fonds principal de déclarer un employé d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle peut donc avoir des conséquences financières importantes pour l’employé. ainsi que pour l’employeur. Et comme vous le comprendrez, cet impact n’est pas négligeable si le taux d’invalidité permanente partielle dépasse 9 %.

Étant du côté de l’employé, l’employé aura le meilleur intérêt à remettre en question la décision de la Caisse de lui accorder une déduction en capital afin d’obtenir un taux d’invalidité partielle permanente de plus de 9 %. Inversement, l’employeur aura tout intérêt à remettre en cause la décision de la caisse principale afin d’atteindre le taux d’invalidité partiellement permanente attribué à l’employé, qui abaissera la note de 10 % ou l’échelonner en dessous de l’un des taux de RPA les plus élevés.

Note :En raison duprincipe de l’indépendance des rapports, les mesures prises par l’employeur pour réduire le taux de RPI n’affecteront pas les droits du RPI. employé (la décision initiale du fonds reste accordée à lui, et il continuera à percevoir sa pension même si l’employeur reçoit une diminution du taux IPP inférieur à 10%).

Compte tenu de la complexité et de la spécificité de ce type de litige (ce qu’on appelle le contentieux médical), il est important d’être accompagné d’avocats habitués à traiter ce type de cas. N’hésitez pas à contacter un avocat en emploi Cassius Avocats.

Pour rédiger une lettre de réservation sur le caractère professionnel de l’accident du travail, visitez https://www.lecontratdetravail.com

Article L 434-1 de la loi sur la sécurité sociale

Cela peut être le cas si le médecin indique que les conséquences sont dues à l’avenir de l’emploi de l’employé (cela peut être une perte réelle de salaire, des difficultés dans le travail de l’employé). réinsertion ou menace de licenciement pour orientation professionnelle).

À savoir, les montants versés au salarié au titre de l’allocation de capital et de la pension sont exonérés de la cotisation sociale générale (CSG) et de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu.

Article L 434-1 de la loi sur la sécurité sociale

Ce délai est actuellement de deux mois à compter de la date de notification de la décision relative au fonds principal

Article D 242-6-6 de la loi sur la sécurité sociale

Il n’est pas approprié de contester ce type de décision, car l’intérêt financier est faible.

Pour connaître les implications financières de la reconnaissance de l’endettement inexcusable de l’employeur, consultez notre pratique sur les conséquences financières d’une inconduite inexcusable.

Écrivez ma lettre de réserve sur la nature professionnelle du accident

Laissez ce champ vide si vous êtes un humain :

Partager :