Connect with us
Jardin

Construire une piscine extérieure : comment s’y prendre ?

Pendant les beaux jours, la piscine extérieure est le lieu idéal pour se baigner, prendre du soleil ou encore faire un pique-nique en famille. Mais pour édifier ce joyau, il faut effectuer certaines démarches allant du choix à la construction proprement dite. Voici quelques idées pour votre piscine extérieure et comment s’y prendre pour construire une piscine extérieure.

A lire aussi : Pendant le confinement, les Français se passionnent pour les potagers d’intérieurs

Choisir un type de piscine

La première étape de la construction d’une piscine extérieure est le choix de son type de piscine. Il existe trois grands types de piscines : la piscine enterrée, la piscine hors-sol puis le bassin écologique naturel. La piscine enterrée constitue le type de piscine le plus répandu. En effet, elle a une longue durée de vie et se décline en plusieurs modèles. Ainsi, on distingue la piscine enterrée en béton, la piscine enterrée en bois, la piscine en coque, la piscine en acier, la piscine en inox et la piscine creusée en kit. Néanmoins, la construction d’une piscine enterrée nécessite généralement un investissement important. La piscine hors-sol quant à elle est la forme de piscine la plus pratique et la plus économique. Elle est disponible en deux modèles : la piscine souple et la piscine hors-sol rigide. Les piscines souples sont démontables et pas chères. Les piscines hors-sol rigides sont plus solides.

En dernier lieu, la piscine écologique est un bassin naturel réalisé avec des matériaux naturels comme l’argile compactée. L’installation de ce type de piscine est souvent onéreuse à cause des exigences. Pour choisir le type de piscine extérieure qui vous convient, il faut tenir compte du type de terrain et de l’espace dont vous disposez, mais également de votre budget.

A lire également : Jardinage en automne, que faut-il planter ?

Définissez votre budget

Pour la réussite de votre projet, il faut définir un budget. Le budget doit comporter plusieurs postes. Le premier est le coût des matériaux de construction et les honoraires du professionnel que vous allez engager. Ensuite, il faut inclure dans le budget les coûts d’entretien et coûts liés à la consommation électrique du bassin. Le dernier poste budgétaire représente les taxes fiscales éventuelles auxquelles sera assujettie votre piscine. Il s’agit de la taxe d’habitation, la taxe foncière et la taxe d’aménagement.

La taxe d’habitation est une taxe à laquelle sont généralement soumis les logements. Elle concerne le bâtiment principal et toutes ses dépendances, la piscine extérieure y comprise. La taxe foncière est fixée en fonction de la valeur locative de votre maison. Son montant augmente si vous possédez une piscine extérieure. La taxe d’aménagement est obligatoire si la construction de votre piscine fait l’objet d’un régime d’autorisation.

Prenez les autorisations requises

Avant de lancer les travaux de construction de votre piscine extérieure, il est important d’effectuer les démarches administratives. Cela consiste à vérifier si vous avez besoin d’un permis de construire ou de déclarer préalablement les travaux auprès de votre municipalité. Cette démarche est indispensable dans le cas où vous optez pour une piscine enterrée. Par exemple, si la superficie de votre bassin est inférieure à 10 m2, vous n’avez pas besoin d’une autorisation de construire. Par contre, pour une piscine supérieure à 100 m2le permis de construire est obligatoire.

Pour construire une piscine extérieure dans votre habitation, il faut d’abord choisir un type de piscine, ensuite définir son budget puis faire les formalités administratives.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Continue Reading
Les Copeaux sur Facebook
Ne ratez pas

ad

Articles Populaires
Articles récents
Abonnez-vous à newsletter

Haut
Show Buttons
Hide Buttons