Combien coûte une assurance multirisque habitation en moyenne ?

137
Partager :

En France, il existe des exigences légales en matière d’assurance habitation. Si vous achetez ou louez un bien immobilier, vous devez donc savoir de quel type d’assurance vous avez besoin. Cet article vous expose toutes les informations sur l’assurance multirisque habitation en France. Vous y trouverez aussi des informations sur le prix moyen de cette assurance.

Types d’assurance habitation en France

En France, deux principaux types d’assurance habitation sont proposés. Il s’agit de l’assurance responsabilité civile et l’assurance multirisque. La première couvre les dommages causés à d’autres personnes et à leurs biens. La seconde est une assurance responsabilité civile plus une protection pour votre propre maison et son contenu.

A lire également : Comment résilier un contrat d’assurance habitation ?

Les tarifs de l’assurance multirisque habitation en France

Les prix des assurances multirisques habitation peuvent varier fortement en France. En effet les coûts de l’assurance multirisque sont calculés en fonction d’un certain nombre de facteurs. Parmi ceux-ci sont : la valeur des biens, la taille et le type de biens, les mesures de sécurité en place, l’emplacement et votre propre profil personnel, y compris l’historique des sinistres. Généralement, le tarif annuel tourne autour de 100 et 150 €. Mais il peut aller à 500 € ou plus pour les propriétés chères. Le prix moyen des années précédentes était de 248 euros, mais variait de 200 à 300 euros selon les régions.

Qu’attendre par assurance multirisque habitation en France

L’assurance multirisque est la forme d’assurance habitation la plus populaire en France. Elle n’est pas obligatoire. Cependant, de nombreux organismes de prêts hypothécaires français l’exigent avant d’accepter de prêter de l’argent. C’est pourquoi la plupart des propriétaires de maison souscrivent à une assurance tous risques. Les plans standard couvrent généralement les incendies, les vols, les dégâts des eaux, les dégâts causés par les tempêtes et autres catastrophes naturelles. Vous pouvez payer un supplément pour couvrir des dommages tels que des dommages électriques ou ceux dus à une négligence. Cependant, vous ne pourrez pas assurer les dommages délibérés ou l’usure naturelle du bien.

A lire aussi : Quelles sont les grandes familles de piscine hors sol ?

Qu’est-ce qui affecte le taux d’assurance habitation ?

Certains types de maisons font augmenter le prix de l’assurance habitation. Comprendre donc les facteurs les plus importants qui influent sur votre prime d’assurance habitation peut vous aider lorsque vous voulez acheter une maison. Ces facteurs sont :

Les caractéristiques de la maison

Chaque maison est différente. Ce qui signifie que les compagnies d’assurance évaluent chaque maison au cas par cas. Les caractéristiques de votre maison joueront donc un rôle important dans la détermination du montant de votre assurance habitation.

L’année de construction

Les maisons plus anciennes coûtent souvent plus cher à assurer, car les coûts de réparation peuvent être plus élevés que pour les maisons plus récentes. Réparer ou remplacer des éléments comme des moulures sur mesure, des murs en plâtre et des planchers, nécessite des spécialistes. Et cela rendrait ces éléments plus coûteux à réparer en cas de réclamation d’assurance habitation.

Qualité de la construction

De nombreuses polices d’assurance habitation ne couvrent pas les frais de mise en conformité d’une maison après un sinistre. Lorsqu’il s’agit d’une maison en règle, l’assurance habitation vous couvre.

Comment réduire le coût de l’assurance habitation ?

Il existe des moyens d’économiser sur votre prime d’assurance habitation. Et cela pourrait vous aider à protéger votre portefeuille. Vous pouvez souscrire à une assurance habitation auprès de la même compagnie qui gère votre police automobile. Pour ce faire :

Demandez des remises

De nombreuses entreprises proposent des moyens de réduire le coût de l’assurance habitation. À cet effet deux remises peuvent être offertes : la remise sans sinistre et la remise de fidélité.

Choisissez les types de couverture habitation appropriés

Vous devez comprendre quel type d’assurance habitation vous convient, quels types de couvertures facultatives vous avez besoin et quelles limites de police conviennent le mieux à votre situation. Cela pourrait vous aider à prévenir la surassurance ou la sous-assurance de votre habitation.

Rénovez votre maison

Certaines rénovations de domicile peuvent aider à réduire le montant. Il s’agit de l’achat d’un nouveau toit ou le remplacement d’anciens systèmes électriques.

Augmentez votre franchise d’assurance habitation

La plupart des polices d’assurance habitation ont une franchise minimale de 1 000 €. Ceci, bien que des franchises de 500 € puissent être une option avec certaines compagnies.

Partager :